Université de Kisangani : « cet imbroglio à dessein »

L’université de Kisangani dans la tourmente. Sommes-nous en voie d’une crise entre le comité de gestion et l’association des Professeurs ?

En effet, deux communiqués ont émaillé la journée du mardi 6 septembre.
Le premier est celui de l’Association de Professeurs de l’Université de Kisangani qui renouvelle sa confiance à son nouveau comité dirigé par le Professeur Ordinaire Ngute.
Au cours de son assemblée générale, l’APUKIS a déclenchée une grève sèche et illimitée.

Dans un autre volet, un groupe des Professeurs déclarent déchu, le comité Ngute et met en place un comité de crise.

Pendant ce temps, le comité de gestion de l’université de Kisangani dans son communiqué déposé à la RTNC Kisangani, dément la grève et invite les étudiants et Professeurs à poursuivre avec les activités académiques.
« Il n’y a pas grève à l’université de Kisangani, le comité de l’APUKIS qui a déclaré la grève vient d’être déchu et présentement un autre comité vient d’être mise en place », a-t-on appris sur les ondes de la RTNC Kisangani.

Cette confusion qui règne actuellement à l’université de Kisangani intervient après les examens de premier semestre.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!