Kisangani/Désenclavement des quartiers Kilanga et Kikongo dans la commune Kisangani : L’honorable Dedosh Lusangi signe une action caritative

Le député provincial élu de la ville de Kisangani, Dedosh Lusangi Aziz entame les travaux de l’ouverture d’une avenue longue de plus ou moins un kilomètre qui relie deux quartiers de la commune Kisangani.

Tout est partie du constat fait lors de ses vacances parlementaires, honorable Lusangi avait jugé d’inacceptable que certains quartiers de la ville n’aient pas de voies d’accès pour y entrer ou en sortir.

Le développement des milieux de vies étant une affaire de tout le monde, Dedosh Lusangi avait officiellement saisi l’autorité provinciale pour lui prévenir de son souci légitime d’ouvrir les avenues de ces deux quartiers précités.

Les travaux amorcés depuis pratiquement près de 10 jours évoluent normalement à la satisfaction totale des habitants de cette contrée, considérée comme une bindoville de Kisangani.

Député provincial Dedosh Aziz Lusangi, ph. SEMUL

Pour sa part, le notable Jacques Kandolo de l’avenue Père Risasi trouvé sur le lieu où s’exécute les travaux, appelle les autorités provinciales à appuyer des telles initiatives, les efforts et volonté de cet élu, Lusangi qui se distingue dans les actions concrètes sur terrain au bénéfice de ses électeurs.

Ces travaux se déroulent avec les moyens propres de l’honorable Dedosh Lusangi Aziz, qui compte sur l’accompagnement de la population, elle qui devrait protéger ce bien à caractère communautaire une fois les travaux terminés.

Il convient de noter que les pleurs des Boyomaises et Boyomais commencent à trouver satisfaction petit à petit, avec l’implication de tous et plus particulièrement de l’honorable Dedosh Lusangi Aziz.

SEMUL

Share

2 thoughts on “Kisangani/Désenclavement des quartiers Kilanga et Kikongo dans la commune Kisangani : L’honorable Dedosh Lusangi signe une action caritative

  1. Certes, nous tenons à féliciter l’acte posé par l’honorable Dedosh LUSANGI. Mais Si déjà les députés commencent à poser les actes pareils, donc, ça saute aux yeux qu’ils ne sont plus en mesure de contrôler les action du gouvernement provincial alors que le gouvernement provincial fait preuve de la médiocrité !

    Les rôles ou les missions d’un élu provincial ne sont pas celles-là.
    Il devra éviter l’usurpation du pouvoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!