Élection et Gouvernance financière : La Direction Générale des Recettes du Bas-Uelé restructurée et sa gestion modernisée. ( Mike MOKENI ).

Le candidat Gouverneur à l’élection du gouverneur et vice-gouverneur dans la province du Bas-Uelé, Mike David MOKENI AMISI ne jure que sur la bonne gouvernance, la gestion orthodoxe et saine des ressources et biens communautaires dans son Bas-Uelé natal, une fois élu Gouverneur de cette deuxième plus vaste province de la Rd-congo.

Il l’a dit le mardi, 03 mai 2022 lors de la présentation de son discours de campagne devant les élus provinciaux à Buta.

La Direction Générale des Recettes du Bas-Uelé, DGRBU en sigle, fera l’objet d’une mission d’audit organisationnelle. Cet audit sera d’ordre administratif et organisationnel en perspective de sa réorganisation et se sa restauration qui devront en faire un instrument de premier plan dans la mobilisation des recettes de la province, a affirmé le candidat Mike MOKENI, une fois élu Gouverneur de cette province.

Notre province a besoin de beaucoup de ressources financières pour son existence au quotidien et pour son développement, dit d’entrée du jeu le candidat Mike MOKENI dans un entretien avec votre média.

Mais ses moyens existants de fonctionnement et d’investissement ont en réalité insuffisants par rapport à ses besoins, ajoute-t-il.
Et de poursuivre, il appert de reconnaître que si les moyens disponibles sont gérés avec efficience, orthodoxie et responsabilité, ils peuvent permettre de relever méthodiquement et systématiquement les défis du redressement, de la reconstruction et du développement de la province, identifiés et par ordre de priorité.

Pour cela, il faille désormais s’en tenir strictement aux règles d’une orthodoxe et moderniste qui se résume par :

– Une transparence nette et sans équivoque dans l’existence des ressources financières et du patrimoine matériel disponible de la province;

– Une présentation régulière à la population de l’état de la trésorerie et de la compatibilité de la province, par le biais de l’Assemblée Provinciale ;
– Une planification obligatoire de toutes les actions annuelles et/ou périodique à mener avec les ressources publiques au niveau du gouvernement provincial ce, avant élaboration du budget annuel de la province ;

– Le respect de stricte rigueur des assignations issues de la planification des actions du gouvernement et adoptées par l’Assemblée Provinciale à l’issue de la présentation du budget de la province. Toute modification impérieuse des assignations devra requérir le quitus de l’Assemblée Provinciale, dont le rôle de l’autorité budgétaire de la pro devra être réaffirmée et assumée pleinement.

– La réhabilitation intégrale de tous les services normatifs de l’État chargés de la prévention, des inspections, du contrôle et de la répression des fraudes, de la concussion, du vol et des détournements des deniers publics. Ce, par le moyen des services de la justice et dans le strict respect des droits humains ;

– L’instauration des règles d’équité, d’égalité et de justice distributive dans le traitement des personnes, à tous les niveaux sur l’ensemble de la province.

Une fois élu gouverneur de la province du Bas-Uelé, Mike MOKENI fait de ces principes de la gestion moderne son cheval de bataille.

 

La rédaction

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!