Culture : Tito Munganga, un artiste comédien : « le théâtre n’est pas un passe temps »(portrait)

L’art fait vivre à qui l’exploite avec passion et abnégation. Il s’agit également des autres métiers de la vie.

A coeur ouvert, l’artiste comédien Tito Munganga se confie à la rédaction de boyomainfo.com et parle de ses débuts de carrière professionnelle et son parcours.

Tito Munganga wa Yakutu, est parmi les articles comédiens de la ville de Kisangani dont la renommée est au top. Bourré des talents artistiques, Tito Munganga dans l’art de scènes devient de plus en plus une référence pour la jeunesse montante.

La carrière de ce comedien début à l’école primaire alors qu’il n’avait que 11 ans. Déjà, Tito Munganga wa Yakutu, interprète des textes français en Lokele sa langue maternelle.
« Déjà à l’école primaire, je prenais des récitations pour traduire en notre langue maternelle, Lokele. Lorsque mon enseignant a vu cela, il a invité mes parents pour leur dire que leur enfant est un artiste et si vous pouvez l’envoyer faire l’INA », explique Tito Munganga.

Ironie du sort ou pas, les parents de l’article préfèrent plutôt que leur fils fasse les études en droit. Mais malheureusement ou heureusement, Tito Munganga wa Yakutu a suivi la voix de son coeur et aujourd’hui artiste comédien.

Carrière professionnelle proprement dite

Attiré toujours par le théâtre confie Tito Munganga, ce dernier se donnait toujours la peine d’assister aux répétitions des artistes mais trop souvent empêcher.

Tito Munganga sur scène

Avant d’embrasser la carrière professionnelle proprement dite, Tito Munganga wa Yakutu a fait ses premiers pas au sein groupe Chic Choc Muyebe des célèbres Ambro Munganga et Jean Botokoande. Il participa de ce fait en 2008 avec le groupe Chic Choc Muyebe sur un projet de sensibilisation.

En 2010, Tito Munganga découvre le groupe Taccem’s et c’est le début d’une longue carrière professionnelle.
Alors qu’avec le groupe Taccem’s, le début n’a pas été facile.
« J’ai découvert en 2010 le groupe Taccem’s. Je venais trop souvent assister à leur répétition mais trop souvent chasser dans le prétexte d’une répétition à huis-clos. Mais je n’avais jamais abdiquer », précise l’artiste.

Citant le célèbre écrivain, metteur en scène et journaliste congolais Ma Gloire Bolunda, Tito Munganga se voit recruté dans un casting pour jouer la pièce de cette icône de l’art intitulé : « le serment d’hypocrite ».

Tito Munganga réussi dès lors son rêve et débute effectivement le théâtre de scènes avec cette pièce de théâtre qui le conduisit dans plusieurs villes de l’Est de la RDC, au Rwanda, au Burundi et dans plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest.

Tito Munganga dans un festival

Dans son actif, Tito Munganga compte plusieurs prestations. L’histoire retiendra son rôle de Lumumba joué dans une pièce de théâtre sous l’initiative d’un ancien directeur de l’alliance française de Kisangani.

Dans le but d’assumer la relève et de pérenniser le théâtre de scènes à Kisangani, Tito Munganga et ses compagnons créent une troupe théâtrale dénommée Chic Choc Théâtre. Avec son groupe artistique, Tito Munganga wa Yakutu participe depuis près de 9 ans au festival international Ngoma ; une messe culturelle qui édifie et facilite les rencontres internationales des arts de scènes.

Très reconnaissant au groupe Taccem’s, Tito Munganga wa Yakutu se proclame fruit de cette grande école qui fait vivre l’art à Kisangani, dans l’Est de la RDC mais aussi au niveau national et international. L’artiste se dit fier de vivre à ce jour à 75% du théâtre et qui arrive à assumer ses responsabilités en tant que père de famille.

Jean-Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!