Tshopo : le retour du commissaire divisionnaire de la PNC fait trembler Walle Lufungula

Après un long séjour de près de dix mois à Kinshasa de suite de son rappel par sa hiérarchie, le commissaire divisionnaire adjoint de la police nationale congolaise province de la Tshopo a foulé le sol boyomais jeudi 29 avril par un réguler de la compagnie Congo Airways.

Jonas Kanakange zappe le gouverneur (déchu) et présente ses civilités au gouverneur intérimaire

Est-ce un signal fort pour l’homme fort de la Tshopo ? Le moindre que l’on puisse dire est celui de voir le numéro un de la PNC qui après un long séjour à Kinshasa n’a pas pu présenter ses civilités à celui se considère toujours comme autorité provinciale mais au contraire, les honneurs au vice du déchu et au président de l’assemblée provinciale. Une situation qui fait fâché l’homme fort du moment de la province de la Tshopo et la réaction n’a pas tardé.

Dans un communiqué lu vendredi 30 avril à la RTNC Kisangani à l’édition de 6h30 par Grégoire Ngubu son assistant en communication, Louis-Marie Walle Lufungula, fait savoir la présence du Général Kanakande Kapela Jonas, commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise à Kisangani, en provenance de la ville de Kinshasa et qualifie son arrivée de clandestinité arguant qu’aucun membre du conseil provincial de sécurité n’était au courant.

 » Il s’avère que ce haut officier de la Police Nationale Congolaise est rentré à Kisangani sans les autorisations nécessaires de sa hiérarchie  » a-t-il dit par la bouche de son porte parole.

Ce communiqué confirme haut et fort que le voyage effectué par le Général Kanakande Kapela Jonas à Kisangani ferait l’objet de semer des troubles et la confusion au sein de la population. Et de demander par ailleurs à la population de vaquer à ses occupations et que la province est sous contrôle.
Le gouverneur (déchu) a par la même occasion appelé le commissaire général de la PNC et le chef de la maison militaire du chef de l’État de rappeler à Kinshasa le commissaire divisionnaire adjoint, Jonas Kanakange Kapela à Kinshasa.

Pièce contre pièce, l’assemblée provinciale met à nue le communiqué de Walle Lufungula

Au cours d’une mise au point faite par l’assemblée dans l’après-midi du vendredi 30 avril, le rapporteur de l’assemblée provinciale qui ne reconnaît plus Louis-Marie Walle Lufungula comme gouverneur de province, rétabli la vérité sur l’arrivée du commissaire de la PNC Tshopo.

Honorable Trésor Bafandu énumère les différentes autorisations qui ont permis Monsieur Jonas Kanakange Kapela de regagner son poste de commandement. Parmi les documents qui accompagnent le premier des policiers de la province de la Tshopo figurent :

  • la lettre du 16 avril 2021 du vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières accusant réception de la demande de réhabilitation de Monsieur Jonas Kanakange Kapela matricule 1195803777390 ;
  • autorisation du 22 avril 2021 de déplacement n°PR/MM/0736/2021 du chef de la maison militaire du chef de l’État, Monsieur Buamunda Ntumba Franck ;
  • feuille de route officielle du 27 avril 2021 signé par le commandant divisionnaire adjoint Ndunda Kindi Jean Bosco ;…

Ces différentes contradictions entre différentes autorités, laissent la population dans une situation d’incertitude même si elle est appelée au calme.

Au lendemain du vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial, la situation politique devient de plus en plus délétère dans la province de la Tshopo caractérisée par des jeux politiques entretenus.

Jean Claude Fundi &
Emmanuel Kalamba

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!