Tshopo/ESU : Muhindo Nzangi lance la caravane LMD à Kisangani

Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire a lancé lundi 2 mai à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, la caravane sur le nouveau système d’enseignement LMD (licence master et doctorat).

C’était à l’esplanade de la bibliothèque centrale de l’université de Kisangani en présence des membres de la conférence de chefs d’établissements de la Tshopo, des corps académiques, scientifiques et ouvriers ainsi que des étudiants.

Pour le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, cette caravane vise à informer la population et surtout la communauté universitaire, ce changement de paradigme qui n’est tout autre que le changement du système d’enseignement.

« Désormais on ne forme plus les gens pour le diplôme. On va commencer à former les gens pour qu’ils exercent le métier, et c’est ça le LMD.
Nous sommes dans une caravane de formation et de formation. Moi je viens de finir la première étape qui est celle d’informer l’ensemble de la communauté universitaire.
Mais les enseignants vont rester dans une formation technique approfondie avec les experts pour qu’ils s’imprègnent de comment enseigner autrement, comment évaluer autrement, comment étudier et professionnaliser autrement », souligne le patron de l’ESU en République démocratique du Congo.

S’agissant de la formation des enseignants sur le système LMD, Muhindo Nzangi souligne que des précédentes formations ont déjà eu lieu et que celle-ci organisée en faveur des enseignants des établissements de la Tshopo rentre dans le cadre des formations en cascade pour évidement, des matières spécifiques.

De son côté, le représentant des étudiants de l’université de Kisangani a au nom des étudiants de toutes les institutions d’enseignement supérieur et universitaire tant publiques que privées de la Tshopo, dénoncé certains maux qui défavorisent leur formation.

Etukumalo Longongo parle notamment de la question de droit d’auteur et vente des syllabus.
Il renseigne que certains enseignants des universités et instituts supérieurs déguisent malignement le droit d’auteur en frais technique mais aussi à la vente conditionné de leurs ouvrages.

Occasion faisant le larron, le représentant des étudiants tout en demandant au ministre de l’ESU la suppression de cette situation mais appelle ce dernier à créer les méthodes de protection des étudiants dénonciateurs de antivaleurs.

Le système LMD est une réforme adopté par la RDC et qui a coulé sous forme d’une loi en 2014 (loi sur l’enseignement national du 11 février 2014). Cette loi en son article 98 a institué le LMD comme le système d’enseignement légal en République démocratique du Congo. Malheureusement, depuis toutes ces années, l’Etat Congolais n’a pas réussi de mettre en œuvre ce système.

Notons que le système LMD ne se limite pas à l’octroi des diplômes aux étudiants mais plutôt à la professionnalisation. Il vise donc à préparer les étudiants à des compétences ou l’acquisition des compétences afin qu’en quittant l’université, l’étudiant soit prêt à être utiliser par les entreprises.

Le système LMD prévoit trois ans pour la licence contrairement à l’ancien système qui prenait 5 ans mais aussi deux ans pour le master.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!