Tshopo-Election : les grandes figures de la lutte féminine ne comptent pas abdiquer

Le moindre que l’on puisse dire est de voir la mutualisation des forces des grandes figures féminines autour de l’élection du gouverneur et de son vice. Ces femmes de la Tshopo ne jurent que de voir une femme à la tête de leur province.

La vision s’étend de plus en plus et attire d’avantage les femmes.

Prévue pour le 06 avril prochain, l’élection du gouverneur et de son vice ne cesse de séduire la femme Tshopolaise.
Après avoir exprimé son souhait de voir une femme à la tête de la province, la Dynamique des Femmes Candidates, DYNAFEC en sigle, ne cesse d’attirer l’attention des femmes leaders ainsi que des personnalités politiques.

C’est le cas le cas de la députée nationale Scolastique-Victoire Mahindo.
Cette élue du territoire de Basoko, à peine arriver à Kisangani ce mardi 8 avril 2021 dans le cadre de ses vacances parlementaires, a été reçue par Eugénie Wandandi coordonnatrice provinciale de cette structure féminine.
Les échanges entre les deux personnalités Ont porté sur la situation générale de la femme politique de la Tshopo, spécifiquement sur les enjeux électoraux et les stratégies pour aboutir à cette fin.

Convaincu de ces échanges, honorable Scolastique-Victoire MAHINDO, estime qu’il est temps pour que la femme prenne la destinée de la province de la Tshopo. Elle lance un appel aux députés provinciaux principaux acteurs dans ce scrutin.

 

« Nous lançons un appel aux élues provinciaux de jeter leur dévolu sur une femme…Donnons la chance à la femme de diriger cette province, elle a été depuis la nuit du temps dirigée par des hommes de tout genre et nous sommes tous conscients de ce que cela a donné comme résultat…», argumente l’élu du territoire de Basoko.

Motif de fierté pour Eugénie WANDANDI, coordonnatrice provinciale de la DYNAFEC. Elle se dit heureuse d’être non seulement honorée par cet échange mais aussi d’être soutenu par des figures emblématiques de la lutte féminine dans cette démarche; celle de voir une femme à la tête de la province.

Dans le cadre de son séjour dans la province de la Tshopo, des activités en partenariat avec la DYNAFEC sont prévues avant la fin de cette quinzaine, où cette élue va rencontrer et échanger à bâton rompu avec les femmes politiques et celles de la société civile.

La Dynamique des Femmes Candidates, DYNAFEC en sigle, est une structure féminine regroupant en son sein des femmes candidates élues ou non élues de toutes tendances. Cette structure lutte pour la prise en compte de la compétence de la femme dans la sphère politique en général, et de poste de prise des décisions en particulier.

Jusqu’à ce jour, seule deux femmes ont déposé leurs candidatures au poste de gouverneur de la province de la Tshopo. Il s’agit de NIKOMBA SABANGU Madeleine et BONGELI SHOSHOMO Rebecca.

Trésor BOTAMBA

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!