Tshopo : devant la jeunesse, Professeur Faustin Boyemba Bosela prône l’unité et l’amour du travail

La jeunesse est l’avenir de la nation dit-on. S’inspirant de cette réalité, Professeur Faustin Boyemba fait de son cheval de bataille, la sensibilisation de la jeunesse de la Tshopo aux valeurs républicaines.

C’est dans ce cadre qu’il a réuni
samedi 2 octobre à Kisangani, une centaine de jeunes issus de différentes associations et des représentants des étudiants.

Occasion offerte par le Professeur Faustin Boyemba au travers cette catégorie de la population de la Tshopo, d’appeler à l’unité des communautés et l’amour du travail.

Professeur Faustin Boyemba en face de la jeunesse

Annonçant sa candidature à l’élection de gouverneur et vice-gouverneur de la province de la Tshopo, Professeur Faustin Boyemba Bosela a présenté aux jeunes de la province de la Tshopo de toute tendance confondue, sa vision pour la gestion de la province.
« J’ai des idées et j’ai essayé de partager cela avec la jeunesse. A son tour, la jeunesse a présenté sa vision pour la gestion de la province. Et au finish, nous avions essayer de concilier les deux visions », déclare cet enseignant de l’université de Kisangani.

A en croire le prétendant locataire au gouvernorat de la Tshopo, les recommandations de la jeunesse étant pris en compte par lui, seront intégrées dans la gouvernance de la province au cas où les députés provinciaux jetaient leur dévolu sur sa modeste personne.

Professeur Faustin Boyemba Bosela qui appelle la jeunesse de la Tshopo à prendre son destin en mains, estime que les questions de la province doivent intéressé la jeunesse tout en invitant les politiques d’être à l’écoute de celle-ci mais aussi à être à son service.

« …Cette jeunesse a besoin du travail, cette jeunesse a besoin de l’émergence. Elle ne peut rien faire de soi. Il faut la booster. Je suis convaincu car j’ai vu dans cette jeunesse, la volonté qu’elle a pour la Tshopo et je l’encourage », renchérit Professeur Faustin Boyemba.

Ensemble avec la jeunesse, cet enseignant de l’université de Kisangani appelle les députés provinciaux le moment venu à trouver des personnalités capables ayant des programmes adaptés pour la Tshopo afin de la conduire vers son émergence.
« Je suis candidat à l’élection de gouverneur de la Tshopo pour aider à faire asseoir la vision du Chef de l’État. C’est ce dont la province a besoin pour ce moment. La fédération des intelligences pour l’émergence de la Tshopo. Ce n’est pas la démagogie mais de la sincérité. Dès que la CENI ouvre ses portes, je déposerai ma candidature », a déclaré Professeur Faustin Boyemba Bosela.

Pr. Faustin Boyemba encadré par la jeunesse de la Tshopo

Très réceptif, les jeunes s’en approprient la candidature du Professeur Faustin Boyemba. Ils affirment avoir senti en lui, une vision cohérente pour la province de la Tshopo.

Les jeunes de la Tshopo ont par la même occasion décider d’affiter les armes pour enrailler la haine, la division et le tribalisme, socle au frein du développement de la plus vaste province de la RDC. Ils invitent pour ce faire d’autres couches de la population à accompagner la candidature de cet éminent Professeur car affirment-ils, c’est l’homme attendu depuis belle lurette pour booster le développement de la province de la Tshopo.

De part sa brillante formation académique, Professeur Faustin Boyemba Bosela détient plusieurs expériences professionnelles de mise en œuvre des programmes et projets, et en planification et suivi-évaluation.
Il assume des enseignements à l’université de Kisangani du 1er au 3 ème cycle mais aussi la recherche dans les domaines de forêt-environnement-REDD+.

Depuis février 2020, Professeur Faustin Boyemba Bosela preste au sein de Fonds National REDD+ (FONAREDD+) comme Expert senior en programmation.

Jean-Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!