Tshopo : absentéisme avéré des députés provinciaux aux plénières : Gilbert Bokungu sollicite l’application de l’article 112 du R.I

La plénière prévue pour ce mercredi 8 décembre 2021 à l’assemblée provinciale de la Tshopo n’a pas eu lieu.

Et pour cause, le quorum n’a pas atteint.
Seuls 9 députés provinciaux étaient enregistrés au service de greffe avant la plénière prévue à 10 heures précises. Il était 11h lorsqu’à l’ouverture de la plénière, le président de l’organe délibérant constate le manque du quorum.

 

Cette situation n’a pas permis à la plénière de siéger convenablement selon les prescrits du règlement intérieur.
Face à cette attitude, le président de l’assemblée provinciale de la Tshopo exige l’application de l’article 112 du règlement intérieur.
« L’article 112 du règlement intérieur de l’assemblée provinciale de la Tshopo stipule que, un député provincial qui s’absente sans motif valable dans un quart (1/4) des plénières d’une session, perd son mandat », annonce Gilbert Bokungu Isongibi.

Séance tenante, le président de l’assemblée provinciale a instruit le service de greffe à faire un travail statistique en relevant toutes les absences des députés qui ne prennent pas part aux plénières.
Furieux, le président de l’assemblée provinciale estime que les députés absentéistes ne trouvent pas important le mandat leur accordé par la population. Il pense qu’il serait normal que ces derniers soient carrément invalidés.

Alors que l’assemblée provinciale de la Tshopo a été plébiscité comme meilleur en terme des productions des édits mais en sein, il demeure encore des couacs.
Certains députés brillent par leur absence raison de plus pour le speaker de l’organe délibérant de la Tshopo de monter au créneau.
Alors que la plénière devrait auditionné deux rapports parlementaires mais aussi examiner un projet d’édit, la date de la prochaine plénière n’a pas été communiqué.

Hormis trois membres du bureau présent, l’on a remarqué la présence des députés provinciaux tels que Mwamini, Papy-Zacharie Bahuma, Jean-Bedel Masombola, Théouvel Lotika ainsi que le suppléant de l’honorable Luc Alungu, ministre provincial de la santé.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!