Tshopo : A Kisangani, Moïse Katumbi prône la paix en RDC

Venu à Kisangani au chef-lieu de la province de la Tshopo pour l’implantation de son parti, le président national du parti politique Ensemble pour la République a eu droit à un bain de foule qui lui a réservé un accueil délirant.

Dans un meeting populaire à la place de la poste devant une marée humaine, Moïse Katumbi Chapwe est revenu sur la situation politique de l’heure en République démocratique du Congo. Parmi cette population mobilisée de toutes les six communes de la ville de Kisangani, le chairman évoque la question d’insécurité qui grangrene la partie Est du pays.

« Nous avons besoin de la paix en République démocratique du Congo ainsi que l’unité du pays. L’instabilité a pris de l’ampleur dans le pays et ça doit cesser, lâche Moïse Katumbi.

Pour le président de Ensemble pour la République, l’insécurité grandissante dans le pays ne peut permettre son développement mais par contre la stabilité est le gage de tout développement. Occasion faisant le larron, le président du club loushois s’insurge contre le tribalisme sous ses formes que ce soit.

S’agissant de la situation de la taxe RAM, Moïse Katumbi tacle le gouvernement de la République et souligne qu’on ne peut volé des chômeurs qui sont le peuple.
Il invite cependant le premier ministre Sama Lukonde et le gouvernement à supprimer la taxe RAM car selon ses dires constitue l’anarque auprès de la paisible population.

Quand à son parti politique, Moïse Katumbi sollicite la bénédiction et l’accompagnement de la population boyomaise tout en l’appelant à d’adhérer massivement.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!