TANGANYIKA : le conseil provincial de jeunes résolument engagé pour redresser la jeunesse.

Face aux contingences du moment dans le Tanganyika où l’on assiste à une jeunesse qui répond à tout vent politicien qui passe et oubliant ses responsabilités, Le président du conseil provincial de la jeunesse Rigobert MANDA a au cours d’une interview accordée à la presse locale, souligné l’engagement irréversible du conseil provincial de la jeunesse pour redresser la jeunesse qui doit constituer un espace à grand pourcentage apolitique.

Celui-ci, précise qu’une frange de jeunes destructeurs du morale de cette jeunesse du Tanganyika vient d’être démantelée et l’épisode suivant consistera à broyer cette frange et redémarrer la machine en parfaite intelligence avec les autorités légalement établies en province pour booster sans condition le développement de la province dont à grande partie la jeunesse revient en dernière position ou simplement non consultée.
Dans son allocution, le président du conseil provincial de la jeunesse annonce la tenue de plusieurs cadres d’échanges avec les jeunes de toute tendance confondue pour bien centrer son pouvoir et recueillir les déshydratés de la population.

Rigobert MANDA, salue et encourage les efforts consentis par certains jeunes contribuant à l’émergence de la province nonobstant non-décorés, il appelle par ailleurs d’autres jeunes à emboîter le pas pour qu’ensemble la Province se veut forte et émergente, face à la santé de la jeunesse en général précise-t-il :

"La jeunesse dans sa globalité va bien malgré certaines poches qui réclament encore une rééducation, c'est pourquoi notre mission est de réorienter ces derniers dans une droite vision du développement prônée par le président de la République matérialisée par le gouverneur, et déjà nous venons d'être saisi par une pétition contre le président du conseil urbain de la jeunesse suite à une gestion opaque, le dossier est présentement en cours de traitement"

Rigobert MANDA félicite et jette les fleurs au nouveau patron du conseil national de la jeunesse MUKAMBILA WILLIAM, qui vient d’être porté à ces fonctions.

Germain Muloko/Tanganyika

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!