RDC : le gouvernement soulage tant soit peu les députés provinciaux

Les députés provinciaux sur l’ensemble du pays traversent des moments difficiles suite au non paiement par le gouvernement de la République de leurs émoluments de plus d’une année.

Après plusieurs revendications et lobyng, le gouvernement Sama Lukonde vient de payer à ce jour à chaque député provincial, deux mois d’arriérés de leurs émoluments.

Selon les informations parvenues à la rédaction de boyomainfo.com, chaque député provincial vient d’obtenir ses émoluments de deux mois évalués à 7 000 000 FC soit 3 500 $ USD.

Même si cette somme paraît modique, elle vient soulager tant soit peu ses élus du peuple qui ne savaient plus à quel saint se vouer.

Comme promis par le numéro 1 du gouvernement, les députés provinciaux sont remis un tout petit peu dans leurs droits.
Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde vient ainsi soulager les élus du peuple aux travers sa promesse.

Outre ses émoluments, il est important de souligner que les députés provinciaux n’ont pas que ses frais comme avantages issus de leur statut social car dans chaque province, ces derniers bénéficient des subsides du gouvernement provincial.

A titre illustratif, à la province de la Tshopo, le gouvernement provincial octroi les subsides à l’assemblée provinciale de l’ordre de 100 000 000 Fc.
Certaines sources parlent de l’augmentation d’une augmentation de 20 000 000 FC pour le fonctionnement du bureau.

Plusieurs provinces de la RDC font face à des crises politiques entre les deux institutions provinciales, à savoir, l’assemblée provinciale et le gouvernement provincial.
D’aucuns attribuent cette situation au gouvernement de la République qui a au fait délaissé les députés provinciaux.

Jean-Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!