RDC-économie : une femme à la tête de la BCC, 70 ans après sa création

La Banque Centrale du Congo sera désormais dirigée par une femme. Il s’agit de Malangu Kabedi-Mbuyi, ancienne Chef de mission du Fonds monétaire international (FMI).

Dans une ordonnance présidentielle lue à la RTNC ce lundi 05 juillet par Kasongo Mwema, porte-parole du chef de l’État, madame Malangu Kabedi Mbuyi a été nommée gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC).
Elle sera secondée par 2 vice gouvernemeurs, le sénateur Dieudonné Fikiri Alimasi élu de la province de la Tshopo et William Phambu, ancien DG intérimaire de la RVA. Elle remplace Deogratias Mutombo, qui dirige cette institution depuis 2013 et qui a été nommé Président du Conseil d’administration à l’autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances (ARCA).
Le désormais ancien gouverneur de la BCC, Deogracias Mutombo a été reconduit le 14 mai 2018 par l’ancien Président Joseph Kabila pour un nouveau mandat de cinq ans. Mais il n’est pas allé au bout de son mandat.

Toujours dans cette ordonnance, Thomas Batetele, Prince Leta Katumba, Alain Kahasha Ntumbwa, Elongo Isemoli, Éliane Mukeni, Georges Tshilenge, Jean Nsele Ilema et André Wameso Nkwaloloki ont été nommés administrateurs de la Banque Centrale du Congo.

C’est pour la première fois de son histoire depuis sa fondation il y a 70 ans que la Banque centrale du Congo sera, dirigée par une femme.

Mme Malangu, qui a vécu et étudié aux Etats-Unis, devient donc la 12e gouverneure de l’institution.
Madame Malangu Kabedi-Mbuyi est une femme exceptionnelle. Elle est auteure et ancienne chef de mission du Fonds monétaire international au Cap vert et au Burkina Faso.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact Us