RDC: 61ans après, la dépouille de Patrice Lumumba remise officiellement par la justice Belge

Lundi 20 juin 2022, une date historique pour le peuple congolais.

Plus de 61 ans après sa mort, la dépouille de Patrice Lumumba, le Premier premier ministre congolais, a été restituée à la RDC et à sa famille.

La dépouille est constitué d’une dent conservée toutes ces années par l’un des policiers belges qui avaient été chargés de faire disparaître toute trace du héros national lors de son assassinat le 17 janvier 1961 à Lubumbashi dans l’ex province du Katanga.

La dent de Patrice Lumumba 

La dépouille de Patrice Lumumba a été exposé dans un cercueil avec le drapeau congolais sur le parvis du palais d’Edgemont à Bruxelles.

C’était au cours la cérémonie qui s’est déroulée en présence de la famille de Patrice Lumumba, mais aussi des autorités belges (premier ministre belge Alexandre de Croo) et congolaises notamment le premier ministre Sama Lukonde.

Dans son speech, le Premier ministre a « réitéré les excuses du gouvernement ». Des excuses déjà présentées en 2002 par Louis Michel, à l’époque chef de la diplomatie belge.
Cette fois, Alexander de Croo a évoqué les regrets et la responsabilité morale des dirigeants belges dans cet assassinat.

« Un homme a été assassiné pour ses convictions politiques, ses propos, son idéal. Pour le démocrate que je suis c’est indéfendable, pour le libéral que je suis c’est inacceptable. Et pour l’humain que je suis c’est odieux », a ajouté le chef du gouvernement qui a répété plusieurs fois, que cette restitution était bien trop tardive.

« La RDC célèbre le retour d’un fils »

De son côté, le Premier ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde a salué ce geste ajoutant que la date du 20 juin 2022 entre dans les annales de l’histoire.

« C’est tout un continent, l’Afrique, qui célèbre le retour de l’un de ses dignes fils », conclut le premier ministre congolais.

Patrice Lumumba a été assassiné par des conditions obscures en janvier 1961, quelques mois après l’indépendance de la RDC.

Il sied de noter que la dépouille de Lumumba fera le tour de quelques villes de la RDC, notamment Lubumbashi et Kisangani pour être enfin enterré dans un mausolée construit à Kinshasa, capital de la République démocratique du Congo.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!