La Journée africaine de la Jeunesse 2022 : une réussite dans le mouvement Wikimedia.

La journée de la jeunesse africaine est célébrée le 1er novembre de chaque année. C’est dans cette optique que Wikivibrance s’associe à Africa Knowledge Initiative pour mettre en œuvre la campagne de cette journée dans le mouvement Wikimedia.

S’inscrivant dans le cadre de son projet mis en œuvre dans le cadre de l’initiative pour la connaissance de l’Afrique (AKI), un partenariat conjoint visant à combler le fossé de la connaissance de l’Afrique sur internet par le biais de projets Wikimedia a été noué entre la Fondation Wikimedia, l’Union Africaine et Africa No Filter.

A ce titre, il a été lancé le 29 octobre la campagne du mois de la Jeunesse Africaine par Wikivibrance et l’Initiative pour la connaissance de l’Afrique au cours d’un webinaire en ligne. Celle-ci a permis l’organisation de plusieurs activités autour des fêtes de l’Union Africaine.

Des communautés Wikimedia de 10 pays d’Afrique et de la diaspora ont travaillé pour cette campagne pour une période d’un mois et comprennent l’Open Foundation West Africa (OFWA) au Ghana, les Wikimédiens nigérians pour le développement durable au Nigeria, AfroCrowd aux États-Unis, Wikimedia Rwanda, Wikimedia Arusha en Tanzanie, Wikimedia Botswana, Wikimedia RDC, Wikimedia République du Bénin, Wikimedia Sud Soudan et Wikimedia Haïti.

Des sortie-photos, des activités de traduction et d’édition pour contribuer au contenu axé sur le thème « Breaking the Barriers to Meaningful Youth Participation and Inclusion in Advocacy » sur Wikipédia, Wikiquote, Wikidata et Wikimedia Commons ont été organisées dans ces différents pays. Il convient de souligner que ce contenu contribue à diverses langues, notamment les langues de l’UA que sont l’anglais, le français, l’arabe, le swahili et le portugais, ainsi que d’autres langues africaines locales telles que le kinyarwanda, le luganda, l’igbo, le haoussa, le yoruba, etc.

Pour la RDC, Valentin Nasibu, organisateur principal de la campagne pour Wikimedia DRC ne cache pas ses émotions face à cette campagne.
« En tant qu’Africain, contribuer aux articles en rapport avec l’Afrique et surtout au sujet de la jeunesse a toujours été une passion, mais souvent, au sein de ma communauté (WMDRC-UG), qui est majoritairement constituée de jeunes, nous manquons d’inspiration et surtout de sources. Boom la campagne du mois de la jeunesse africaine 2022 a réussi à résoudre tous ces problèmes. Alors, profitons-en », a estimé Valentin Nasibu.

De son côté, Constant Azogbonon, l’organisateur principal de la campagne pour Wikimédia République du Bénin, souligne que les jeunes jouent un rôle important dans la succession d’un groupe, d’un réseau ou d’un mouvement.
Il précise avoir mobilisé les jeunes de son pays pour participer à cette campagne. L’expérience de voir le désir de nos jeunes d’apporter le changement dans la connaissance de l’Afrique dans l’espace numérique à travers la campagne est irremplaçable, a-t-il conclu.

Ruby D-Brown du Ghana pense que la participation de l’Union africaine à l’Initiative pour le savoir en Afrique aidera à avoir un impact plus important en tant que continent pour combler le fossé du savoir en ligne.
Il affirme par ailleurs que cette campagne a créé un sentiment d’urgence et la nécessité pour les Africains, en particulier les jeunes, de se rassembler pour se donner les moyens d’atteindre un objectif commun.

Pour sa part, Romeo Ronald Lomora, l’organisateur principal de la campagne au Sud-Soudan qui a travaillé avec les jeunes réfugiés marque son satisfecit.
« Travailler avec des jeunes réfugiés pour créer et façonner les histoires africaines dans le cadre de la campagne du Mois de la jeunesse africaine 2022 est très rafraîchissant, exploratoire et passionnant.
Les jeunes étaient enthousiastes à l’idée de faire partie d’une communauté mondiale de wikimédiens orientée vers l’impact, ce qui leur a donné l’espoir qu’ils pouvaient aussi faire partie d’une solution, même s’ils sont des réfugiés. Cette expérience est irremplaçable, a-t-il noté.

Au Botswana et au Nigéria, Candy Tricia Khohliwe ainsi que Mayokun Akinyemi n’ont pas caché leur satisfaction pour cette belle expérience leur permettant l’opportunité de faire partie de la campagne AKI mais aussi l’occasion de travailler avec d’autres leaders communautaires en dehors de leur juridiction.

Un mois après le lancement de la campagne sur la journée de la jeunesse africaine, 524 jeunes dans 10 pays ont été engagé, 9099 articles de Wikipédia améliorés.
La campagne a permis la création de 4028 articles de Wikipédia dans plusieurs langues, de 1000 articles de wikidata ainsi que 1065 images téléchargées sur Wikimedia commons.

Ces chiffres montent en flèche, car les jeunes enthousiastes des communautés participantes poursuivent la campagne jusqu’en décembre 2022.
En définitive, la Journée africaine de la jeunesse 2022 organisée par AKI a activement engagé les jeunes Africains à être les premiers à réécrire le récit de l’Afrique.

 

Jean Claude Fundi.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!