Kisangani : Afia Mama sensibilise les filles-mères à l’auto prise en charge.

L’auto prise en charge demeure la clé de voûte pour lutter contre le sous-développement. Elle permet à l’homme de devenir autonome.

C’est dans ce cadre que l’ONG Afia Mama sensibilise à ce jour une vingtaine de personnes à l’occurrence, des filles-mères dans divers domaines de la vie. Ces filles, toutes de la commune Kabondo, l’une des municipalités de la ville de Kisangani où les femmes sont victimes de violences sexuelles, ont prit part à cette séance de sensibilisation.

Séance tenante, il a été également question de sensibiliser cette catégorie des femmes aux valeurs morales et le bien fondé d’apprentissage de métier pour l’auto prises en charge.

Pour Ivette FEZA la chargée de programme violence faite à la femme et a la jeune fille (VFF/JF) chez Afia Mama, il sera question dans les jours qui viennent, de former ces femmes selon les compétences de chacune dans les différents domaines tels que la coupe et couture, cuisine améliorée ainsi que l’alphabétisation. Elle a par la même occasion appelé ces filles-mères à ne pas perdre espoir.

Très ravis de cette initiative en leur faveur, ces filles-mères remercient de tout cœur l’ONG Afia Mama et se disent disposé à apprendre pour se faire utile et autonome dans la société.

Le projet violence faite à la femme (VFF/JF) exécuté par Afia Mama, est opérationnel dans la ville de Kisangani et dans trois territoires à savoir, Ubundu, Basoko, et Yahuma.
Afia Mama, est une organisation non gouvernementale qui se focalise sur les questions des violences sexuelles et celles basées sur le genre. Elle vient également en rescousse des victimes de ces violences.

Irène Ilele.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!