Environnement : « Nous n’avions qu’une seule voix à la COP27 » (Madeleine Nikomba)

La conférence des parties sur le climat tenue à Charm el-Cheikh en Egypte, Madeleine Nikomba Sabangu a pris part active représentant ainsi la province de la Tshopo dont elle porte la destinée.

A son retour à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo, la Gouverneure reconnaît l’apport de toute la délégation de la RDC à ces assises de portée mondiale.

« …sept provinces ont représentées le pays ainsi que les ministres nationaux, participant ainsi à tous les travaux. Nous avions eu qu’une seule voix. C’est la voix de réclamer ce qui nous est dû. Nous conservons la forêt, nous apportons la solution à l’humanité et c’est à l’humanité à son tour de nous rendre l’ascenseur », a-t-elle confiée à la presse.

La Gouverneure de la Province de la Tshopo qui estime que la voix de la RDC fut attendue à cette rencontre, souligne que celle-ci n’a pas été facile à en croire les enjeux des négociations entre les pays du Nord et ceux du Sud.

Initialement prévue du 6 au 18 novembre 2022, la COP-27 s’est finalement clôturée ce dimanche 20 novembre 2022 avec la signature d’un accord sur l’indemnisation des pays vulnérables.

Il s’agit d’un accord sur l’établissement d’un mécanisme d’indemnisation des pays vulnérables ayant subi des pertes et dommages à la suite des catastrophes climatiques. Selon cet accord, un fonds sera créé pour indemniser ces pertes et dommages.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!