Crise à l’Assemblée Provinciale de la Tshopo : Madeleine Nikomba véritable sapeur pompier.

La crise au sein de l’assemblée provinciale de la Tshopo, la première institution ne peut nullement contribuer au développement de celle-ci.

Épris du souci de développement de sa province, la Gouverneure de la Tshopo Nikomba Sabangu Madeleine met autour d’une table ce lundi 26 septembre 2022, les deux bureaux parallèles de l’Assemblée Provinciale dans l’objectif de mettre fin à la cacophonie au sein de cette première institution.

L’initiative de Madeleine Nikomba produit un résultat positif.

Le leadership agissant de la gouverneure de la Tshopo produit des effets escomptés.
Madeleine Nikomba Sabangu vient de mettre fin à la confusion et au bicéphalisme à la tête de l’organe délibérant de la Tshopo.

Ainsi donc, après harmonie de vue, le bureau d’âge n’existe plus. Les députés provinciaux fument le calumet de la paix après une séance consultative convoquée par l’autorité provinciale.

A en croire Gilbert Bokungu Isongibi Président de l’Assemblée Provinciale, la hache de la guerre est entrée.
« Aujourd’hui c’était pratiquement la coupure du cordon pour pouvoir mettre fin à ce conflit qui a fait longtemps et qui voulait même amené la province dans le déluge. Aujourd’hui on a essayé de tout balisée et on s’est demandé pardon mutuellement en tournant définitivement la page pour commencer une nouvelle base. Au stade actuel, le conflit est fini, nous restons nous tous ensemble et nous permet de préparer déjà l’ouverture de la session d’ici le jeudi ou vendredi de la semaine », précise le speaker de l’organe délibérant de la Tshopo.

De son côté, Jean Pierre Litema Yeni Chef de fil du bureau d’âge confirme la fin du conflit tout en reconnaissant l’inexistence de son bureau.

« Fini avec le conflit, fini avec le bureau d’âge. Tout le monde a accepté, maintenant nous devons continuer dans la collaboration pour l’intérêt de la Tshopo », affirme Jean Pierre Litema Yeni.

Ce dénouement de la crise au sein de l’Assemblée Provinciale de la Tshopo va ouvrir un nouvel horizon afin de permettre l’investiture du Gouvernement Provincial ainsi que l’adoption de son programme.

Pour rappel, suite au désordre orchestré par les deux camps au sein de l’Assemblée Provinciale, le 27 août 2022, le vice-ministre de l’intérieur a instruit dans une correspondance la Gouverneure de la Province de Tshopo, à prendre toutes les dispositions en instruisant les services de l’ordre et se sécurité, afin que toute plénière convoquée dans cette situation de confusion de nature à porter atteinte à l’ordre public ne soit organisée au sein de l’hémicycle ou à tout autre endroit jusqu’à nouvel ordre.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!