Contentieux électoral/Tshopo : Rebecca Bongeli traîne 3 candidats en justice

La province de la Tshopo fait partie des provinces concernées par l’élection de gouverneur et vice-gouverneur du 6 mai prochain.

Sur la liste provisoire publiée par la commission électorale nationale indépendante, figure 12 candidats. Cependant, 3 de ses candidats ont été trainés en justice (cour d’appel de Kisangani) par la candidate Rebecca Bongeli Shomomo.

Dans sa décision sous RCE 092 du 11 avril 2022, la cour d’appel de Kisangani a jugé irrecevable la requête en contestation des candidatures de Madeleine Nikomba (inscrite sous RCE O92), Tony Kapalata (RCE O93) et Jean Pierre Kasusula (RCE 094) du 6 avril 2022.

Contre toute attente, Madame Rebecca Bongeli Shomomo vient d’acter appel contre les 3 arrêts de la cour administrative de Kisangani pour mal jugé. Et ses appels concernent toujours les candidats gouverneurs Tony Kapalata, Madeleine Nikomba et Jean Pierre Kasusula.

A en croire Maitre Achille Etukumalo l’un des avocats de la candidate Rebecca Bongeli, ces appels ont un effet suspensif sur le processus électoral dans la province de la Tshopo.

Désormais, le conseil d’état est saisi de la requête en appel contre la décision rendue par la cour administrative d’appel de la Tshopo à l’endroit de ces trois candidats gouverneurs.

Dossier à suivre !

 

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!