Education/Tshopo : « Je suis très fière de l’effectivité de la rentrée scolaire de ma province » ( Madeleine Nikomba).

Dans une conférence de presse tenue ce mercredi, 07/09/2022 dans la salle des réunions du gouvernorat de la Tshopo, Madeleine Nikomba Sabangu, gouverneure de cette entité administrative a invité les parents d’envoyer leurs enfants à l’école et surtout les filles en âge de scolarité.

 

« Si je suis devenue Gouverneure aujourd’hui, c’est parce que j’ai étudié et j’exhorte tous les parents d’envoyer leurs enfants à l’école à fin qu’ils deviennent utiles dans la société. Je suis de l’école de la méritocratie et de l’excellence », a-t-elle lâchée.

A l’en croire, dès la genèse de l’humanité, l’Afrique connaît ce problème d’instruction. Pour beaucoup de pays africains explique-t-elle, les garçons bénéficient de l’appui de presque tout le monde pour leur instruction, les filles méritent mieux aussi.
C’est d’ailleurs ici l’occasion pour moi, de dire merci au chef de l’État Félix Tshisekedi, qui a rendu gratuite la scolarisation des enfants congolais au niveau du primaire, se réjouit le chef de l’exécutif provincial.

« Je lance cependant un appel vibrant, aux parents, leaders communautaires, etc. de scolariser les filles, tout comme les garçons, tous les enfants sans distinction. Filles et garçons sont égaux devant la loi et bénéficient pratiquement des mêmes droits. Chers parents, les portes de l’école sont ouvertes et gratuites pour l’enseignement primaire ».

Pour Madeleine Nikomba, Tshopo il faut Ebonga n’est pas un simple slogan mais, une philosophie qui doit bien être intériorisée par tous.

Elle invite ceux qui habitent la Tshopo profonde fassent le relais de cet idéal afin d’aboutir au résultat tant attendu par tous.

Retenons que la gratuité de l’enseignement au primaire est suffisamment menacée par le syndicat du primaire à lire leur nemo pour ce faire.

SEMUL

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!