TSHOPO-SANTE : désormais, le prolapsus génital et la fistule simple peuvent être pris en charge correctement à Kisangani

Cette annonce a été faite le mercredi 12 mai dernier par le Docteur Matthieu BAFOA, médecin directeur de l’hôpital général de référence de Lubunga à l’issue d’un atelier de restitution qu’il a animé à cette structure sanitaire.

Ce, c’est après une formation qu’il a suivie à l’hôpital général de référence de Panzi dans le sud Kivu pendant trois mois (Du 18 Janvier au 18 avril 2021), organisée par cette structure sanitaire spécialisée, et qui a porté sur la pec des fistules uro-génitales, digestives basses et la chirurgie par voie vaginale.

Pour le docteur Matthieu BAFOA, ces maladies sont à la base de plusieurs difficultés tant dans la société que dans les foyers.

« …Aujourd’hui nous pouvons sans fautes réparer le prolapsus génital et la fistule simple, à Kisangani, précisement à dans la zone de santé de Lubunga et dans d’autres structures sanitaires partenaires… » Précise-t-il

Causes du prolapsus

Parmi les causes on peut noter les mauvaises prises en charge ou une mauvaise surveillance pendant la période prénatale.

Conséquences du prolapsus et de la fistule simple

Ces anomalies qui constituent un drame sanitaire et social pour les femmes et les patientes, sont pour la plupart rejetées par leurs époux, stigmatisées par leur communauté et associées à de prétendus actes de sorcellerie. Souvent, elles sont réduites à vivre dans la honte, l’isolement et une pauvreté aggravée.

Remèdes

Un renforcement de capacités de personnel des santés qui va logiquement engendrer une bonne prise en charge de patients demeure un remède redoutable. Mais également un dépistage volontaire en est un remède, si le diagnostic révèle que les patientes sont positives à ces anomalies.

Pour aboutir à cela, au point de bénéficier d’une campagne de réparation par les experts de l’hôpital de Panzi, ce médecin sollicite le levier de médias pour la sensibilisation de concernées.

Signalons que la fistule uro-génitale et/ou digestive basse est une communication anormale de la muqueuse vaginale au tractus urinaire et/ou digestif bas à la suite d’accouchements difficiles faute d’accès aux soins de qualité ou de viols et qui se soldent par l’écoulement d’urine et/ou de matières fécales à travers le vagin.

Trésor BOTAMBA

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact Us