Tshopo/élection Gouv 2eme tour: La justice appelée à annuler les résultats provisoires

Le deuxième tour de l’élection du gouverneur et vice-gouverneur dans la Tshopo s’est soldé par un résultat équitable, c’est-à-dire 14/14 sur les 28 députés qui composent l’effectif de l’Assemblée Provinciale de la Tshopo.

Ni vainqueur ni vaincu, un bémol cependant mérite d’être soulevé : tenez ; la Cour d’Appel prend un arrêt en référé-liberté pour le cas du député Jean-Pierre LITEMA pour sa réintégration à l’Assemblée Provinciale après sa démission du gouverneur provincial, le tout puissant président de cet organe délibérant passe outre cette décision de justice qui fait office d’une loi.

Le vote de cet homme de Jean-Marie Ngandi Likaka, illégal, ramène à coup sûr, le processus ab ovo [ NDLR ] retour dans l’œuf, recommencement à zéro, en français facile.

En effet, le soi-disant député provincial suppléant de l’honorable JP LITEMA YENI ne devrait pas participer au vote car, son titulaire étant déjà disponibles et avait d’ailleurs manifesté son intérêt de réintégrer l’Assemblée Provinciale après sa démission du gouvernement provincial.

Par le cynisme et l’avarisme, le tout puissant président à vie de l’Assemblée Provinciale a réussi à assener un coup fatal à sa propre conscience.

Pour le reste, seule la justice est appelée à jouer son véritable rôle, celui du troisième pouvoir de notre pays.
Faire le contraire, serait vouloir une chose et son contraire à la fois.

Sébastien Mulamba Mayombo

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!