Report de la visite du Pape François en RDC : la Cenco se dit affectée

La visite du numéro 1 mondial des catholiques reportée à une date sine die, les chrétiens dans le chagrin.

Face à ce report de voyage, la Conférence nationale épiscopale du Congo (CENCO) réagit.
Cette structure des prélats catholiques se dit être très affectée par ce report.
Une visite pourtant prévue au début du mois de juillet prochain.

Dans une interview accordée à nos confrères de la Radio Flambeau de l’Orient de l’Université de Kisangani, Monseigneur Marcel Utembi Tapa, président de la CENCO dit avoir reçu cette nouvelle comme un coup de foudre.

« Nous avons été fort affecté surtout que les préparatifs étaient très avancés, et nous entendions le saint père, et voilà cette annonce est tombée comme un coup de foudre qui nous a bousculée dans tous nos programmes et toutes nos prévisions. Comme homme de foi et d’espérance, nous avons réalisés qu’il faut accepter les évènements tels qu’ils se présentent, et surtout pour le cas d’espèce, c’est une situation de maladie qui empêche cette visite du saint père dans le délai », a-t-il précisé.

Pour l’archevêque métropolitain de Kisangani, c’est une situation de force majeure qu’il faut accueillir en esprit de foi et d’espérance. Il pense qu’il ne s’agit que du report, et non d’une annulation. Monseigneur Marcel Utembi Tapa espère que très prochainement cet obstacle sera levé et que sa sainteté pourra être parmi les chrétiens catholiques de la République démocratique du Congo.

Au regard de l’évolution de la santé du pape François, la CENCO reste pessimiste quant à l’arrivé du souverain pontife en République Démocratique du Congo dans un avenir proche.

L’archevêque Marcel Utembi invite par ailleurs tous les fidèles catholiques et les hommes de bonne volonté à prier pour le saint père pour que le seigneur l’aide à rétablir sa santé afin qu’il réalise son programme.

Report de son voyage en Afrique, ces excuses du Pape François

Par ailleurs, le Pape François a présenté ses excuses après le report de son voyage en Afrique. C’était au
cours de son Angélus dominicale du dimanche 12 juin.
Il a exprimé sa grande tristesse et présente ses excuses aux autorités de deux pays qu’il devrait visiter en Afrique en l’occurrence, la RDC et le Soudan du Sud :

« Chers amis, c’est avec grand regret, en raison de problèmes à la jambe, que j’ai dû reporter ma visite dans vos pays, prévue pour les premiers jours de juillet. Je ressens vraiment un grand regret d’avoir dû reporter ce voyage, auquel je tiens tant. Je m’excuse pour cela », a indiqué le Souverain Pontife avant d’inviter à la prière pour une rapide guérison.

«Prions ensemble pour que, avec l’aide de Dieu et les soins médicaux, je puisse venir parmi vous le plus rapidement possible. Nous sommes confiants ! ».

Tshank Lota Ben

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!