Politique/Événement: Province Orientale, Cap vers la primature derrière la Convention Fédérale du Congo.

Ça y est ! La Province Orientale en particulier et la RDC en général ont désormais un parti politique propre appartenant au peuple.

Né sur fond des frustrations et autres formes de « relégation » au second plan dans le partage des postes de responsabilité et quota dans le microcosme politique congolais et ce, nonobstant le poids politique de cette zone géographiquement peuplée et vaste située au Nord-Est du géant Congo en plein réveil.

Samedi, 17 décembre 2022, il est 15 heures de Kisangani, la place de la grand poste de Kisangani est envahie du monde, une marrée assiste avec intérêt soutenu le discours des responsabilités du parti politique Convention Fédérale du Congo à l’occasion de sa sortie officielle.

Des délégations venues de toute l’étendue de la RDC ont répondu présent à ce rendez-vous de l’histoire à la veille de cette année électorale au Pays de Patrice Emery Lumumba.

Cet événement historique de la Grande Orientale aujourd’hui démembrée a connu 3 temps forts à savoir ;
Le mot de bienvenue prononcé par le secrétaire interféderal de la CFC Tshopo, Maître Jean-Bedel Djumanini Masombola qui a motivé et emballé le public par sa verve oratoire en tant qu’avocat de renom à Kisangani qui insiste sur les valeurs morales en luttant contre la corruption, un des mots qui gangrènent notre société.

Prenant la parole pour la circonstance, le professeur Pascal Kavarios, Secrétaire général de ce parti politique a rappelé les contextes géopolitiques qui ont milité pour la création de la CFC.
Pascal Kavarios n’est pas allé par le dos de la cuillère pour panser la plaie afin de chercher une piste de solution aux frustrations visibles et palpables des filles et fils de cette région qui se sentent marginalisés depuis des décennies quant à la distribution des postes de responsabilité au gouvernement central.

À tout seigneur, tout honneur dit-on.

Gilbert Musongela Kalombo, président national de la Convention Fédérale du Congo, abondant dans le même sens que son secrétaire général a juste rappelé que son parti politique membre de l’Union Sacrée soutient le président de la République Démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et est membre de l’Union Sacrée de Nation.

Musongela d’ajouter que son parti est celui réellement du peuple, il invite à l’occasion tous les congolais d’adhérer massivement dans la vision d’une forme de la trilogie qu’est : « DIEU, PAYS, PEUPLE »

À noter qu’après cette sortie officielle avec pompe qui a vécu à Kisangani, la prochaine étape sera consacrée à une tournée de tous les chefs-lieux des provinces issues de la Grande Orientale démembrée à savoir ; Buta, Isiro et Bunia avant le cap des autres provinces du pays dans un futur relativement très court.

Sébastien Mulamba Mayombo

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!