Medias : la BBC condamnée par la justice du Sénégal après le licenciement abusif du journaliste Jacques Matand

C’est un long feuilleton qui vient de prendre fin. La célèbre chaine de radio britanique, la BBC condamnée après l’interview censurée du journaliste Jacques Matand sur le livre de Charles ONANA.

En effet, la justice du Sénégal vient de condamner le 3 mars 2022 la BBC dans le procès qui l’oppose au journaliste congolais Jacques Matand, employé par la chaîne et limogé en février 2020 pour l’interview qu’il avait accordé en novembre 2019 au politologue Charles Onana au sujet de son livre « Rwanda : la vérité sur l’opération Turquoise ». Une décision rendue publique vendredi 11 mars 2022.

D’après les informations en notre possession, la décision rendue par le juge sénégalais du tribunal du travail de Dakar qualifie le limogeage de Jacques Matand par la BBC de  licenciement abusif et condamne la chaîne à payer 10 millions de francs CFA (15000 euros environ) au journaliste congolais.

Jacques Matand, journaliste

Cependant, dans sa lettre de licenciement à Jacques Matand, la rédactrice en chef de la BBC, Anne Look Thiam, d’origine américaine, avait affirmé que la chaîne avait pris cette décision de l’évincer suite à  la plainte du gouvernement rwandais de Paul Kagame qui n’avait manifestement pas apprécié que le politologue Charles Onana soit reçu sur les antennes de la BBC pour parler de son livre ; alors que ce livre est le résultat d’une longue enquête dans les archives du conseil de sécurité de l’ONU sur les tragiques événements de 1994 au Rwanda et en République Démocratique du Congo.

Des sources proches de la BBC indiquent que les statistiques internes de cette chaine de radio notent que, cette interview de Charles Onana avait été la plus écoutée et ses taux d’audience avaient dépassé d’autres émissions du même format.

Après avoir auditionné et confronté le journaliste congolais et les représentants de la BBC, le juge a considéré qu’il n’y avait aucun élément prouvant que Jacques Matand avait commis une faute professionnelle. L’avocat du journaliste, maître Clédor Ly, vétéran du barreau de Dakar et redoutable procédurier, avait exigé d’avoir la preuve de la plainte du gouvernement rwandais contre l’interview de Charles Onana. Néanmoins, mise en difficulté, la BBC n’a pu produire le moindre document.

L’on retiendra que le livre sur l’Opération Turquoise, considéré comme le premier ouvrage scientifique sur cette mission et préfacé par le colonel Luc Marchal (commandant des casques bleus belges de l’ONU en 1994 au Rwanda), va encore plus loin.
Il révèle que les rebelles du Front Patriotique Rwandais ont adressé plusieurs lettres au conseil de sécurité des Nations unies pour interdire toute intervention militaire de l’ONU au Rwanda alors que le génocide contre les Tutsi et le massacre de milliers de civils était en cours.
L’auteur explique aussi la stratégie du FPR.

Charles Onana démontre à partir des cartes militaires d’état-major comment Paul Kagame et ses hommes ont planifié dès 1994 l’invasion de la République Démocratique du Congo et le pillage de ses ressources, confirmant ainsi les découvertes des experts de l’ONU dans le rapport Mapping. Plusieurs documents confidentiels accablants produits dans cet ouvrage permettent de comprendre pourquoi le journaliste Jacques Matand est devenu une cible au sein de sa rédaction après la diffusion et le succès de l’interview réalisée avec Charles.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!