Kisangani/L’arrivée à l’ISC de Laurence Parry et Pauline La Pointe, deux diplomates françaises confirme le sérieux dans la gestion du DG Jean Faustin BOLINGOLA

Le jeudi 17 novembre 2022, arrivée à Kisangani Chef-lieu de la province de la Tshopo de Madame Laurence Parry et Madame Pauline La Pointe, respectivement Attachée de coopération pour le français et Responsable du Projet Campus France en RDC.

Elles sont venues à Kisangani pour une mission de coopération. Dans cette optique, elles ont animé une conférence avec le personnel scientifique (Chefs de travaux et Assistants) et étudiants de l’Institut Supérieur de Commerce, ISC/Kisangani à propos d’opportunités d’études en France.

Après réunion avec le Comité de Gestion, il était question d’arrêter des dispositions pratiques, pour la tenue de la grande messe scientifique dans la prestigieuse salle DG BOLINGOLA.

Un fait très marquant pour le Directeur Général. Les étudiants et les chercheurs de l’ISC parce que pareille mission ne s’effectue pas là où il y a du désordre et/ou les anti valeurs. Ceci est une preuve que les efforts fournis par le Professeur Jean Faustin Bolingola traversent les frontières et intéressent sérieusement les expatriés.

Ces deux diplomates ont appelé étudiants et chercheurs au travail avec assiduité et détermination, afin de satisfaire aux critères et bénéficier des bourses et autres opportunités d’études en France.

Prenant la parole pour la circonstance, dans cette salle archi comble, le DG Jean Faustin Bolingola a rappelé à ses invitées de marque et à l’assistance que la RDC a besoin des jeunes bien instruits possédant des connaissances pouvant leur permettre de le développer à partir du savoir acquis. Un soucis qui anime au plus haut point les autorités éducatives du pays, notamment le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

Le Professeur Jean Faustin Bolingola n’a pas tari d’éloges à l’Ambassade de France en RDC avant de la remercier d’avoir songé à son alma mater qu’est l’ISC/Kisangani par l’organisation de cette conférence qui arrive au moment où la RDC est en pleine réforme de l’ESU, surtout en ce qui concerne l’arrimage au système LMD.

Pour le Numéro 1 de l’ISC /Kisangani, ceci est une occasion très bénéfique pour les étudiants et les chercheurs de son institution qui, à l’issue de la séance, saisiront la balle au bond, afin de profiter de ce projet initié par l’Ambassade de France en RDC.

A suivre.

MM

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!