Journée nationale de la presse : les journalistes de la Tshopo appelés au respect de l’éthique et la déontologie professionnelle.

Le 22 juillet de chaque année, la presse congolaise est à l’honneur. Elle célèbre en particularité la journée leur dédié.

A Kisangani dans la province de la Tshopo, cette journée n’est pas passé inaperçu. Contre vents et marées, une séance déontologique a été organisée en marge de cette journée par le comité sectionnaire de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) province orientale démembré.

Alors que la province fait face à une période charnière de suite de l’élection de gouverneur et vice-gouverneur, les chevaliers de la plume et du micro sont devant une dure épreuve. Celle du respect du code d’éthique et de déontologie professionnelle.

Dans son exposé axé sur le comportement à adopter par les journalistes pendant les élections, Donatien Aliana Alipanagama ancien de la radio Okapi invite les journalistes de la Tshopo au respect du code d’éthique et de déontologie professionnelle. Il a axé sa communication sur le comportement que doit avoir un journaliste pendant les élections surtout caractérisé par des agitations.
Donatien Aliana appelle cependant les chevaliers de la plume de la Tshopo à l’indépendance et au respect de certains principes journalistiques tels que l’exactitude et l’honnêteté afin de bien informé la population.

Pour sa part, Gilbert Risasi point focal de l’observatoire des médias congolais a jeté un regard critique sur le comportement des médias pendant les grands événements.
Sans ambages, ce journaliste chevronné dresse un tableau sombre. Il cite entre le clientélisme qui élu domicile dans la sélection des médias en des moments forts.
En tant que membre de l’organe d’autorégulation de la presse, il attire l’attention des journalistes sur ce fléau et en appelle au retour du bon sens.

De son côté, Sébastien Mulamba secrétaire de la commission de discipline au sein de l’UNPC grande orientale a peint le tableau de la situation de la corporation dans cette partie de la République démocratique du Congo.
Tout en démontrant la volonté du comité en place mais fin mandat quant à l’organisation des élections de nouveaux animateurs, ce dernier a sensibilisé ses pairs à l’achat de la carte de presse pour la sécurité personnelle du journaliste mais aussi qui confère le droit d’être éligible et électeur.

En séjour à Kisangani, Kabongo Mbuyi secrétaire exécutif de l’observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA) a profité de l’occasion pour passer en revue la situation du journaliste congolais dans l’ensemble du pays.
Il a en outre démontrer le rôle de son organisation dans la lutte pour la liberté de la presse.

A l’issue de cette assise, les journalistes de la Tshopo se sont convenus dans l’unanimité à convoquer dans un bref délai, une assemblée générale générale extraordinaire afin d’examiner la situation des retombées des résolutions des états généraux de la presse tenus en janvier 2022.

Eliezer Liande

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!