Guerre à l’Est de la RDC : la société civile et les mouvements citoyens de la Tshopo lancent un message fort.

La coordination des associations de la société civile et des mouvements citoyens de la province de la Tshopo dans la rue ce mardi 07 juin 2022, dans une marche de soutien aux forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

La jeunesse de la Tshopo ainsi que les mouvements citoyens, protestent ainsi contre l’agression Rwandaise sur le sol congolais.

Ce collectif regroupant les différents mouvements citoyens et de la société civile : FART, force du changement, coordination des étudiants de la Tshopo, le parlement des enfants et jeunes (PARDE), jeunes patriotes, Filimbi et Lucha pour ne citer que ceux là, a envahi les grandes artères de la ville de Kisangani pour démontrer à la communauté nationale et internationale que la province de la Tshopo et plus particulièrement la ville de Kisangani a tant souffert de l’agression de l’armée Rwandaise par les multiples guerres de un, trois et six jours en l’an 2000, et dont les traces restent encore visibles jusqu’aujourd’hui.

Se référant de la décision de la cours internationale de la justice demandant au gouvernement ougandais d’indemniser la ville de Kisangani à travers les victimes de la guerre de six jours, la coordination des associations de la société civile et des mouvements citoyens félicite le chef de l’État Félix Tshisekedi pour avoir pointer du doigt l’adversaire.

Ces jeunes formulent quelques recommandations en ce sens :
– A la communauté internationale de cesser l’hypocrisie, d’avoir le courage d’accuser et de condamner le Rwanda d’avoir agressé la RDC, et lui demander de se retirer du territoire congolais sans condition ;

– Au gouvernement congolais de rompre les relations diplomatiques avec le Rwanda, et de doter les forces de sécurité et de défense engagés aux fronts, des moyens modernes de combat , et radier dans les FARDC tous les éléments en intelligence avec l’ennemi;

– A la population de la Tshopo, de rester vigilante et prête à soutenir les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et son commandant suprême en dénonçant tous les ennemis de la Paix.

Cette marche marche est partie de l’esplanade de la poste en passant par le rond point du canon, espace 3000, L’ISP/ Kisangani pour chuter au gouvernorat de la province où un mémorandum a été lu en présence du ministre de l’intérieur faisant office du gouverneur ai.

Tshank Lota Ben

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!