Football/Ligue 2-Zone Est A : Dynamique s’offre Malekesa et Makiso bat Nika (Débrief)

Le stade de l’Athénée de Kisangani a vibré  dimanche 7 novembre 2021 au rythme de la première journée de la 4e édition de la Linafoot-Ligue 2/Zone Est.

Deux rencontres étaient au menu. Si Dynamique s’est offert Malekesa (1-0) dans une rencontre en enseignement tactique.
Le CS Makiso s’est également défait de l’AS Nika (1-0) dans une rencontre annuyant à la deuxième période.

Le débriefing

Évoluant en traditionnel 4-3-3 , le coach Rovin Bolamba de Dynamique a mis l’accent sur la discipline tactique surtout dans l’entre jeu où ses milieux du terrain ont respecté les consignes.
Avec Likau Kitoko comme milieu défensif jouant en sentinelle devant la défense du genre Casemiro et un Sitono Lokombe en avant centre de soutien créatif derrière Moise Sandja, l’équipe de Dynamique a maîtrisé son sujet.

La victoire de Dynamique dans la bataille du milieu était la clé pour se défaire d’une équipe de Malekesa en manque de la créativité tactique de son coach et un milieu damé par le trio Likau, Bassa et Sitono.

C’est dans l’entre jeu où tout est parti pour que Moïse Sandja signe ce but magistral d’une frappe limpide après avoir déposé Luyindula.
Un pressing haut sur le porteur du ballon durant toute la rencontre tout en demandant à ses latéraux de ne pas se projeter pour contrer les assauts de Malekesa qui pouvaient provenir de l’expérimenté Robert Mbelu et Assani Satala en confiance. Toutes ces consignes étaient respectées par les poulains de Rovin Bolamba. Et c’était même la clé pour battre Malekesa en visualisant l’unique but de la rencontre.

Blaise Baolimo à la manette côté Malekesa. C’était l’image d’un coach qui ne connait bien son équipe et tout s’est démontré par ses choix tactiques.

En évoluant également en 4-3-3 mais avec un Satala en faux ailier qui rentrait plus à l’intérieur pour se créer l’espace et le surnombre dans l’entre jeu mais aussi un Gloria Bosenge(latéral droit) se projetant plus vers l’avant ce qui donnait de l’espace à Atiwasi pour se créer des occasions.

Le flop de ce match du côté Malekesa, c’est le milieu du terrain Benzele qui était absent ne permettant pas au milieu des verts de tourner en plein régime mais également les choix tactiques du coach Blaise Baolimo qui était dans une première expérience.

En montant Ekumbaki à la place de Benzele en lieu et place de Batonga Gaby a surpris tout le monde.
D’où, ce changement n’a pas résolu le problème de Malekesa au milieu du terrain.
La titularisation de Henry Botuli en pointe qui est arrivé à 2 semaines de la compétition en lieu et place de Makunga qui a fait une bonne préparation avec l’équipe et séduit le public a laissé perplexe tout observateur averti ayant suivi de près la préparation de cette équipe. Et la dernière erreur, c’était le remplacement du jeune Assani très créateur dans ce match au lieu de Robert Mbelu qui n’était pas dans son jour.
Bref, nous avons vu une équipe de Malekesa désordonnée tactiquement.

C’est dans les détails que Makiso a battu Nika dans une rencontre où la bataille du milieu était intense mais remporté par Makiso.
Comprenant cela, le coach Luende a directement effectué le changement en sortant son milieu défensif Bastoni pour monter le jeune Gamisa dans le but de maîtriser Basitolo qui évoluait en électron libre dans l’entre jeu et sur toute la ligne offensive de Makiso se créant ainsi beaucoup d’occasions.

Arrivé à 2 jours du match et dirigeant seulement 3 séances d’entraînement , Luende ne pouvait nous présenter une bonne recette , car ne connaissant pas bien cette équipe qui a été dirigé pendant toute la pré-saison par Fédé Bokota, Dido Bafola et Guylain Munongo qui s’en est allé du côté de Durba.
En perdant ce match, Nika n’a pas démérité mais c’est la crème qui n’a encore bien tenue.

Misant sur la jeunesse, le Coach Jento a composé un 11 capable de faire mal à Nika en s’appuyant sur une bonne disposition tactique surtout au milieu du terrain et la rigueur défensive.

Disons que , le public venu ce dimanche au stade de l’Athénée ont assisté aux rencontres à l’allure d’une compétition nationale.

 

Jerry Lombo

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!