Corneille Nangaa à Kisangani: “Nous venons réfléchir sur l’avenir de notre espace Grand oriental”

L’ancien Président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) séjourne depuis ce dimanche 25 décembre 2022 à Kisangani, chef-lieu de la Province de la Tshopo. Il vient ainsi participé au grand forum de l’espace Grand oriental.

“Je suis à Kisangani sur invitation de l’archevêque métropolitain de Kisangani, le Président de la Cenco. Nous sommes venus participer au forum pour l’unité, paix et développement de l’espace grand Oriental”, a lâché Corneille Nangaa.

Kisangani capitale de la Grande orientale en ébullition

Kisangani, capitale de l’ancienne Province orientale abritera du 27 au 30 décembre 2022, le premier forum de l’espace Grand Oriental constitué de 4 nouvelles provinces à savoir, le Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri et la Tshopo. Il s’agit d’une grande messe qui va tourner sur 4 grands thèmes dont l’Unité, la Cohésion, la Paix et le Développement.

“Nous venons réfléchir durant sur l’avenir de notre espace grand oriental. Réfléchir sur la paix, consolider la paix réfléchir sur le développement de cet espace qui appartient à la République Démocratique du Congo”, précise Corneille Nangaa Yobeluo.

 

Pour ce notable de l’espace Grand Oriental, il sera question de réfléchir et jeter les bases sur les différents problèmes qui rongent cette entité.

A l’en croire, le développement de l’espace Grand Oriental dépend de ses propres filles et fils. Il a appelle cependant les ressortissants de la Grande Orientale de faire le nécessaire car le pays ne peut se développer avec les organisations non gouvernementales mais par l’entrepreneuriat.

Et à lui de préciser que ce forum ne constitue nullement un cadre politique mais plutôt familial afin de réfléchir sur l’avenir de cet espace.

Pourquoi le forum pour le Grand espace Oriental ?

L’espace Grand Oriental fait face à plusieurs problèmes entre autre la présence des groups armés, des occupations illégales des terres, de l’exploitation anarchique de ses ressources naturelles, la détérioration des infrastructures de base, la faible représentativité des filles et fils de cet espace dans les institutions nationales, l’absence d’un leadership fort et collectif.

C’est ainsi que dans le souci de relever ces différents défis que ce tiendra ces assises sous la facilitation de l’archevêque métropolitain de Kisangani, Marcel Utembi Tapa et sur fond propre des ressortissants de l’espace Grand Oriental.

 

Jean Claude Fundi.  

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!