Tshopo : Madeleine Nikomba sollicite l’accompagnement de la presse

Aucun acteur politique ne peut s’en passer de la presse, indique Madeleine Nikomba, gouverneure de la province de la Tshopo.

Dans un échange ce lundi 29 août dans son cabinet de travail avec les responsables des organes de presse de la ville, la gouverneure de la province de la Tshopo dit beaucoup attendre de la presse locale afin de l’accompagner pour la réussite de son mandat.

« La province doit se sentir en vie que si les médias parlent d’elle. Et vous, vous êtes les médias de notre province. Cette rencontre d’aujourd’hui c’est pour vous demander encore une fois d’accompagner notre province « , déclare Madeleine Nikomba Sabangu.

Vers un partenariat avec les médias ?

Suite à l’appel de l’autorité provinciale, les médias de la ville de Kisangani ont exprimé un certain nombre des préoccupations telles que l’accès aux sources officielles et le manque des ressources.
Séance tenante, les responsables des médias à leur tour propose à la gouverneure la signature des contrats de partenariat en vue de permettre à ces organes de presse d’accompagner l’autorité provinciale.

Après avoir scruter les différents maux qui rongent les médias de la Tshopo, Madeleine Nikomba promet l’organisation dans un bref délai, des états généraux de la presse dans la Tshopo.
A ce sujet, un moratoire d’une semaine a été accordé à l’UNPC (Union nationale de la presse du Congo) pour présenter un avant projet des travaux budgétiser.

Il sied de noter que presque tous les organes de presse de la ville de Kisangani y compris les correspondants des médias nationaux et internationaux ont pris part à cette rencontre de consultation voulue par l’autorité provinciale.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!