Sport: linafoot D2 zone Est A, Le terrain de l’Athénée Royal de Kisangani transformé en ring de boxe et de catch

Lors de la réception du cercle sportif Makiso par le football Club Dynamique en match comptant pour la 12eme journée de la linafoot division 2 dans la zone Est A, les amoureux du football boyomais ont vécu un spectacle désolant et déshonorant en transformant en ring de boxe et de catch le terrain de l’Athénée.

Dans ce match très tendu dès l’entame, Dynamique et Makiso étaient plus que déterminer à remporter ce derby pour afin tourner le regard pour la suite du championnat.
Après une première période dominée par les noirs et blancs, et la pression mise dès le retour du vestiaire le football club Dynamique a finit par cédé en encaissant son deuxième but de la saison grâce au Geny shammack Oumo qui donne l’avantage à son équipe à la 57eme minutes.

Après cette joie éphémère, les hommes du coach Rovain Bolamba ont appuyé sur l’accélérateur pour chercher le but de l’égalisation. Il fallait qu’il y ait la présence d’un certain Ngbelema pour jouer le rôle du buteur maison Moises Sandja en marquant à la 71eme minute et remet les deux équipes à égalité.

A la 84eme minute, le milieu du terrain du CS makiso Abdallah Basitolo fauché à la surface de réparation par Mbengele Nzapa, dont l’arbitre de la partie estime qu’il n’y a aucune faute.
Les supporters du CS makiso s’apprennent à l’assitant 1 Lomama lorsque ce dernier lève son drapelet à la suite d’une faute commise en revanche contre Lokonda Moto du FC Dynamique.
De là, une bagarre généralisé éclate entre joueurs d’une part, et entre supporters et arbitres de l’autre.

Il y aurait t-il réellement penalty dans cette action ?
Seul l’arbitre central est le maître du terrain.
Il a la dernière décision sur tout malgré les tendances. Cette faute vallait la peine d’accorder un peno aux corbeaux boyomais qui étaient en passent de remporter ce derby après leur défaite le weekend dernier face au Tout Solide Malekesa.

Incontrôlable face à cette action, le terrain de l’Athénée s’est transformé en ring de catch entre joueurs d’un côté, et entre supporters du CS makiso aux arbitres de l’autre.
L’attaquant du FC Dynamique Atiwasi Menendesi dit pemol a reçu un coup de point sur l’oeil gauche de la part du défenseur du CS Makiso Efutu Bastora, bien identifier par le comité sportif de Dynamique, et l’arbitre central Mathieu Wembi blessé à la tête.

Un comportement anti-sportif qui régresse à chaque saison la progression du football dans la province de la Tshopo.
Abandonner à elle même, nous assistons à un théâtre ces derniers jours au terrain de l’Athénée de Kisangani où les matchs du championnat national se jouent sans dispositifs sécuritaires nécessaires.

Pas des policiers au stade pour assurer la sécurité, et de fois s’ils sont présents, leurs effectifs minime ne leurs permettent pas de contourner tout le stade.
D’où la loi de la jungle s’impose à chaque match. Il revient à la LIFPO de faire le nécessaire afin de prendre des dispositions sécuritaires avant de faire joué ses matchs.

Tshank Lota Ben

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!