RDC-Santé : la grève des médecins des services publics de l’Etat en téléchargement

Les syndicats des médecins de la République démocratique du Congo projettent une grève du lundi 12 juillet au samedi 17 juillet, au cas où le gouvernement de la République ne répondait pas favorablement à leurs revendications. Les médecins des services publics de l’Etat attendent le préavis de grève qui court jusqu’au samedi 10 juillet.

Ainsi donc, les syndicats des médecins de la République démocratique du Congo mettent en place un programme des modalités pratiques de la grève qui partira du lundi 12 juillet au samedi 17 juillet à 7h30.

S’agissant des modalités pratiques de la grève, un service minimum sera observé suivi de sorties précoces des malades hospitalisés, la gestion accélérée des malades en post opératoire, l’annulation des actes électifs programmés, la suspension des consultations externes ainsi que la prise en charge des urgences extrêmes uniquement.

Cependant, pendant le service minimum, les médecins oeuvrant dans les centres de traitement de riposte contre la Covid-19 doivent se conformer aux modalités de la grève.
En outre, les banques du sang resteront opérationnelles. Les syndicats invitent également les médecins de la Présidence et des cabinets politiques à se conformer aux modalités de la grève.

Dans un cahier des charges adressé au premier ministre en juin dernier, le syndicat national des médecins sollicite l’application stricte du statut spécifique des médecins des services publics de l’Etat, le paiement de 4 620 000 CDF comme traitement de base et 1 155 000 CDF comme prime de risque professionnel.
Le SYNAMED révendique également la nomination et promotion en grade pour les médecins de grade de commandement ainsi que l’appui aux projets en faveur des médecins.

Jean-Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact Us