Page rose/portrait : 20 juin, marque la naissance d’un féru des initiatives de l’unité et de développement; Guy Rami Lonia.

Dieu ne modifie rien en un peuple, avant que celui-ci ne change ce qui est en lui.

Guy-Rami Lonia, né le 20 juin d’une certaine année à Kisangani chef-lieu de l’ancienne Grande Orientale Orientale devenu aujourd’hui chef-lieu de la Province de la Tshopo, la plus vaste et riche Province de la République Démocratique du Congo, le fils de Lonia Busubusu une des familles de grande renommée à Kisangani, il reste et reconnu féru des initiatives de développement et plein initiatives et des actions pour la paix et la sécurité, en vue d’un développement intégral de la communauté Congolaise et général et Tshopolaise en particulier.

Pour Guy Rami Lonia, la paix et la sécurité ne sont non seulement une passion mais aussi et surtout une seconde nature.

C’est pourquoi, il consacre des tranches des journées et même des nuits importantes à la réflexion sur la manière d’améliorer les conditions d’existence des populations et la transformation de leur milieu de vie.

Après avoir obtenu son diplôme d’État à Kisangani, Guy-Rami Lonia est allé poursuivre ses études supérieures et Universitaires à Bangalore en Inde où il sort ingénieur informaticien.

En vivant ces nouvelles expériences de vie, Guy Rami Lonia s’intéresse à manière de vivre des autres et à leur façon de transformer le milieu.

Aujourd’hui, Guy Rami Lonia multiplie les efforts pour voir son pays sortir du carcan actuel avec l’insécurité quasi permanente imposée à nos compatriotes vivant à l’Est et au Nord-Est de notre pays dans les provinces du Nord-Kivu et l’Ituri principalement.

C’est dans cette logique qu’il appelle à la mobilisation générale de tout congolais, d’où qu’il se trouve pour les soutiens multiformes à nos Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC.

Guy-Rami Lonia condamne à la même occasion l’invasion rwandaise sur notre sol sous couvert du mouvement rebelle du M23 et encourage nos vaillants militaires à doubler les stratégies pour pacifier la zone et protéger l’intégrité de notre territoire national.

Guy Rami Lonia

Devant les plaintes des autres peuples du monde qui ont vu Dieu déverser beaucoup de richesses au Congo, ce dernier les apaisera en disant :  » Ne vous affolez pas de ces richesses fabuleuses. Je mettrai dans ce pays des irresponsables, incapables d’en tirer profit. Ils passeront leur temps à se trahir , à se haïr, à se jalouser, à s’entretuer, chacun voulant prendre la place de l’autre » d’où cet appel pressant de Guy Rami Lonia à l’unité entre filles et fils de la RDC en commençant justement par le même exercice de l’unité entre filles et fils Tshopolais.

Car, poursuit-il, le Congo est malade. Le Congolais à qui on a demandé de veiller sur lui ne se montre pas du tout préoccupé du rétablissement rapide de l’infortuné. La maladie de ce dernier est profitable au garde malade, regrette ce signe fils d’Isangi, Guy Rami Lonia.

« Quand l’honorable Dedosh Lusangi Aziz, député provincial élu de la ville de Kisangani souhaite le meilleur à Guy Rami Lonia en ces termes »;

Que la faveur et la joie trouvent leur chemin vers toi, car derrière toi il y a beaucoup qui suivent, Dieu le sait mieux que moi, tellement d’estime pour toi, ton intelligence, ta sagesse…il m’est arrivé un moment de me dire où as tu fait tes études, avec un niveau de la 1ère classe, tu es un représentant de la Tshopo qui fait honneur à cette province et la suite logique et évidente est que naturellement dans un avenir proche tu seras sur la table de décisions.
Un joyeux anniversaire à toi mon petit frère et beau frère.

À suivre pour les prochains détails.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!