Microcrédit : Plus de 100 personnes financées par la fondation Angel Mbo à Kisangani.

L’entrepreneuriat est la clé de voute pour espérer au développement d’une entité quelconque. Il permet par ricochet, l’auto prise en charge et rend la personne autonome. C’est dans cette optique que la fondation Angel Mbo championne dans le domaine du social n’hésite pas de prêcher en bon exemple.

Tenez, plus de 100 personnes de 26 associations membres de la fondation Angel Mbo à Kisangani, reçoivent pour la plupart des fonds pour accroître leur commerce et d’autres les fonds de démarrage pour débuter le commerce.

C’était au cours d’une émouvante cérémonie qui s’est déroulée dans la commune Kisangani en présence des présidents des associations dont leurs membres sont bénéficiaires.
Une cérémonie supervisée par la présidente nationale de la fondation Madame Angel Mbo.

« Cet appui consiste à vous éviter une sorte de la mendicité mais permet plutôt de vous rendre autonome. Il va vous aider à fructifier votre petit commerce pour le bien de vos familles », a précisé Angel Mbo aux bénéficiaires.

La Présidente Nationale de la Fondation Angel Mbo informe par ailleurs que cette assistance n’est que le début d’un processus d’un programme de son institution ayant trait à la lutte contre la pauvreté.
Et d’ajouter que si les premiers bénéficiaires travaillaient bien, la deuxième série de financement ne tardera pas à venir.

Les bénéficiaires n’ont pas tari d’éloges à leur bienfaitrice. Ils remercient de ce fait la fondation Angel Mbo pour cet acte combien louable.

Madame Mwashiti Furah vendeuse au petit marché de la commune Kisangani n’a pas caché sa satisfaction. Pour elle, ce financement vient donner du tonus à son petit commerce.

« Je suis plus que satisfaite du geste posé par la fondation Angel Mbo à ma personne. Ce financement va me permettre de relever mon capital et ainsi poursuivre avec mon petit commerce car j’avais déjà des petites difficultés », a confié cette dame d’une cinquantaine révolu.

De son côté, un jeune étudiant habitant la commune Kabondo et vendeur d’essence et bénéficiaire de la fondation Angel Mbo crie à la sauvette. A l’en croire, ce financement vient réveillé son commerce paralysé depuis plus de deux mois.

Il convient de souligner que les bénéficiaires de ce microcrédit sont constitués des femmes, hommes, jeunes (filles et garçons) exerçant une activité lucrative.

Afin de permettre la pérennité de cette action, les bénéficiaires de ces fonds ne rembourseront qu’une infine partie de ces fonds et cela pendant 10 mois.

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!