Kisangani/Processus électoral : AJDDH se rapproche des Sourds

L’organisation non Gouvernementale AJDDH (Actions pour la Justice, le développement et les droits humains) soucieux de la participation effective de toutes les couches au processus électoral en RDC mais la main dans la pâte.

Parmi les cibles, cette organisation non gouvernementale des droits humains se focalise aux sourds de la ville de Kisangani.
C’est dans ce cadre qu’elle a lancé ce vendredi 28 octobre 2022 à Kisangani, la campagne d’éducation civique et électorale des sourds.

A en croire Jedidia Mabela le chargé des Programmes au sein de AJDDH, cette campagne vise à promouvoir la participation des sourds de Kisangani aux prochaines échéances électorales de 2023 en tant qu’électeurs et candidats.

Pour Jedidia Mabela, le choix de cette catégorie des compatriotes se justifie du constat fait de 3 cycles électoraux en RDC.

« La RDC est engagée depuis 2006 dans le processus de démocratisation. Nous avons connus 3 cycles électoraux en 2006, 2011 et 2018 lesquels cycles ont replacés les citoyens dans leur rôle primordial de dépositaire du pouvoir public en RDC. Cependant, AJDDH s’est donné à un exercice d’évaluation de de ces 3 cycles électoraux et nous sommes arrivés à une observation selon laquelle de tous ces 3 cycles électoraux, il y a certaines minorités sociales qui ont été mises de côté « , explique-t-il.

En clair, ce projet procédera à identifier et répertorier les différents regroupements ou associations des sourds dans la ville de Kisangani.

Il s’agira également de la conception par AJDDH d’un carnet Citoyen qui sera traduit en langue des sourds (langage des sourds) ainsi que de la création d’une pièce de théâtre avec les artistes comédiens afin de sensibiliser les sourds sur l’éducation civique et électorale.

Le chargé des Programmes au sein de l’AJDDH annonce que ce projet va s’occuper de la formation des formateurs sur la participation citoyenne avec 25 sourds de la ville de Kisangani.
Et de conclure qu’une note de plaidoyer à déposer à la CENI pour la prise en compte des particularités des sourds dans le déroulement des opérations électorales sera élaboré.

Ce projet qui va d’octobre 2022 à mars 2023 bénéficie de l’appui financier de IRI (International Républicain Institute).

Jean Claude Fundi

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!