Journée internationale de la jeunesse : IASF appelle les jeunes à l’auto prise en charge.

Saisissant la balle au bon, l’association des ingénieurs agronomes sans frontières (IASF-ASBL) n’est pas resté indifférente face à la journée dédiée à la jeunesse célébrée le 12 août de chaque année.

Dans une conférence-débat animé en la salle polyvalente de l’alliance française de Kisangani, Fiston Lokonda, coordonnateur de l’association des ingénieurs agronomes sans frontières appelle les jeunes de la ville de Kisangani à se prendre en charge pour booster le développement de la province de la Tshopo.

Interpellation de la jeunesse 

Cette conférence-débat axée sur la jeunesse a connue trois orateurs.
Le premier orateur Fiston Lokonda coordonnateur de la dite association a axé sa communication sur l’entrepreneuriat des jeunes, en invitant ces derniers à la création de l’emploi.

Steffy Palacy, deuxième oratrice en tant que styliste, a dans son intervention parlé du bienfait du développement personnel.
Pour elle, les jeunes doivent avoir l’estime de soi, la confiance, le courage d’étudier et de travailler.
Elle appelle les jeunes de la ville de Kisangani à se désolidariser de certaines activités comme le jeu de hasard et autres antivaleurs.

Le troisième intervenant est le chef de travaux Willy WAKALEWAE.
Dans son speech, à travers des explications, il a fait comprendre à l’assistance comment faire de l’argent à partir de l’agriculture des orangers, créé le travail en cultivant orangers, tomates, chou, poivrons et les amarantes.

En guise de ses objectifs, l’association des ingénieurs agronomes sans frontières prévoit en décembre prochain, une formation sur comment sortir de la pauvreté à partir de l’agriculture.

La journée internationale de la jeunesse avait pour thème cette année : la solidarité intergénérationnelle ; créer un monde pour tous les âges.

Eliezer Liande

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!