IFA Yangambi : la nomination des nouveaux membres du comité de gestion replace cette institution en orbite internationale (Professeur Billy bolakonga)

L’avant nomination et la nomination du recteur l’institut facultaire de Yangambi a fait couler trop d’encre et salives au sein des milieux intellectuels.

Cette situation ne laisse pas indifférent le Professeur Billy Bolakonga, Recteur de l’Université Mariste du Congo et chef du département de l’économie agricole a l’IFA Yangambi.

Si le nouveau Recteur de l’IFA Yangambi le Professeur Michel Baudouin semble être ignoré du paysage universitaire de la Tshopo, le professeur Billy Bolakonga le connait car il fut le Co-promoteur de sa thèse de doctorat défendue en Belgique.
Le chef du département de l’économie agricole de l’Institut Facultaire des Sciences Agronomiques pense que cette nomination va replacer son Institution en orbite internationale. 

« La nomination du Professeur Michel Baudouin replace l’IFA Yangambi en orbite international. Et donc, le fait qu’on puisse nommer un Recteur Belge du Congo, cela veut dire qu’on remet en réalité l’IFA dans sa place sur l’échiquier internationale. Il fallait donc booster en pensant à quelqu’un de la trempe de Michel Baudouin qui a beaucoup de contact dans les milieux universitaires, aussi bien en Belgique qu’en République Démocratique du Congo. Son carnet d’adresse va profiter de mobiliser les maximums des ressources financières, matérielles, et autres, relancer la coopération, redynamiser la recherche scientifique et contribuer à l’appareil pédagogique de l’IFA/Yangambi  » affirme le Recteur de l’Université Mariste du Congo.

Réagissant aux propos de ceux qui pensent que la nomination du professeur Michel Baudouin comme recteur à l’IFA serait un néocolonialisme, le Professeur Billy Bolakonga pense tout simplement que ce sont des frustrations des personnes qui s’attendaient à ce poste. « Parler de néocolonialisme ? Il faudrait parfois avaler son amertume pendant un certain temps. Mais il s’agit de la réouverture de l’IFA, lui donner une fenêtre internationale, car Yangambi fait partie du patrimoine mondiale. Donc on ne peut pas parler de néocolonialisme quand on choisit un professeur de la renommé de Michel Baudouin pour réouvrir cette institution, car il a une très grande connaissance de la République Démocratique du Congo, particulièrement dans le secteur agricole », renchérit cet enseignant de l’IFA yangambi.

Nommé par arrêté ministériel n° 0256 du 10 aout 2021, la nouvelle équipe du comité de gestion de l’IFA Yangambi est composée de Professeur Baudouin Michel, Recteur ; professeur Monde Te Kazangba Godefroid, secrétaire général académique, Dr Muhindo Siwako, secrétaire général administratif, et CT Getumbe Ndongo administrateur du budget.

Tshank lota ben

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!