Forum EGO : Quand des Journalistes payent le lourd tribut au nom du « Tribalisme ».

Il s’est ouvert à Kisangani, mardi 26 septembre 2022, le forum pour l’unité, la cohésion, la paix et le développement de l’espace « Grande Orientale ». Attendez par-là, l’ex province orientale démembrée en juillet 2015. Prennent part à ces assises de 4 jours, les ressortissants des provinces du Bas-Uele, Haut-Uele, Ituri et Tsopo.

Comme stipule l’intitulé de cette grande messe et selon l’esprit des organisateurs, n’ont droit au chapitre que seuls les « vrais originaires » de cet espace géographique à la partie septentrionale de la République démocratique du Congo.

Jusque-là, pas de peine. D’ailleurs ceux des invités n’ayant pas l’identité de l’une de ses 4 provinces ont été chassés le deuxième jour de la salle du restaurant la fourchette où se tiennent ses assises, a-t-on appris.  La moindre question que l’on se pose est de savoir si les journalistes dûment accrédités pour couvrir ce forum étaient concernés par cette mesure.

Des journalistes expulsés au forum EGO

Un nouveau concept voit le jour à Kisangani de la suite du forum pour l’unité, la cohésion, la paix et le développement de l’espace Grande Orientale. Il s’agit, vous vous en doutez bien, du journalisme des originaires. Alors que ce forum parle de l’unité et développement, les journalistes considérés comme « non originaires » sont indésirables depuis le deuxième jour de ses assises.

En effet, ces journalistes dans la plupart conviés à couvrir cet événement de haute portée historique sont traités inhumainement pourtant même les frais de diffusion alloués aux médias n’atteignent même pas le prix d’une bouteille de Champagne de basse classe. Un éditeur d’un journal mieux connu à Kisangani ainsi que le correspondant du média en ligne « actu30 » n’ont eu des vies sauves que grâce à leur carnet d’adresse fouillée car contraint déjà de quitter la salle.

Cependant, le cas le plus frappant est du média en ligne Kis2.info, l’un des médias ayant un encrage en région boyomaise. Ce média alerte avec tristesse le sort réservé à son reporter accrédité au forum. Dans un communiqué parvenu ce jeudi 29 décembre 2022 à la rédaction de boyomainfo.com et signé par Serge Sindani, directeur général de ce média en ligne œuvrant à Kisangani, Kis24.info s’indigne du traitement subi par son reporter David Gaston Mukendi.

« Le média en ligne KIS24.INFO, dont sa rédaction est spécialement basée à Kisangani, dans la province de la Tsopo,  constaté, avec regret, le traitement irrespectueux et l’expulsion injuste, ce mercredi 28 décembre 2022, de la salle du forum de l’espace Grande Orientale de son journaliste reporter DavidGaston MUKENDI, habitué à couvrir les événements de la Tshopo dans son entièreté », stipule le communiqué.

Et d’ajouter que ce dernier a été brutalement chassé avant de lui ravir son accréditation pour des faits non encore clairement indiqués. Tout en constituant une atteinte à la liberté de la presse et à l’indépendance du journaliste, la direction de KIS24.INFO qui suspend définitivement sa couverture médiatique de ce forum, appelle les organisateurs de justifier clairement le motif de cette expulsion.

Le métier du journaliste serait-il en danger dans la Tshopo ?

 

Jean Claude Fundi

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!