Crise à l’Est de la RDC : Marcel Utembi Tapa hausse le ton et dénonce la conspiration contre le pays

Dimanche 4 décembre 2022, les artères de la ville de Kisangani était inondé par des milliers de fidèles catholiques venus du vicariat ville de l’archidiocèse de Kisangani.

Ces fidèles ont répondu ainsi à l’appel des pères évêques pour dénoncer l’agression de la RDC par le Rwanda sous couvert du M23.

A travers cette marche de paix et de soutien aux FARDC dont à la tête l’archevêque métropolitain de Kisangani, l’église catholique condamne avec véhémence les atrocités dont sont victimes les populations de l’Est depuis plusieurs années.

Marcel Utembi dénonce la complicité internationale

La marche de ce jour des fidèles catholiques avait comme point de chute, le Gouvernorat de la province de la Tshopo où le memorandum adressé au Président de la République a été déposé à la Gouverneure Madeleine Nikomba Sabangu.

« L’heure est grave, notre pays est en danger », dénonce les évêques.

Pour Monseigneur Marcel Utembi Tapa archevêque métropolitain de Kisangani, le pays fait face à une complicité qui ne dit pas son nom.

« ...les fidèles catholiques et les personnes de bonne volonté se sont mobilisés comme une seule personne pour marcher en faveur de la paix, de l’unité de notre pays la République démocratique du Congo qui présentement fait l’objet de convoitise, de complicité, de conspiration contre la population », déplore le président de la Cenco.

Et d’ajouter que les frères et sœurs du Nord-Kivu, de l’Ituri ainsi que d’autres parties du pays meurent, non pas des morts naturels mais à cause de la guerre.

A en croire l’évêque de l’archidiocèse de Kisangani, la guerre qui frappe la partie Est du pays, est une guerre préparée contre la RDC.

La Gouverneure de la Tshopo qui réceptionne le memorandum des évêques, promet de transmettre à mains propres au Président de la République. Madeleine Nikomba appelle cependant la jeunesse à s’enrôler massivement au sein de l’armée.

« En tant que numéro un de la province de la Tshopo, je lance un appel vibrant à tous les jeunes qui ont la vocation d’intégrer l’armée. Nous avons besoin de défendre notre pays. Que les jeunes viennent s’enrôler au bureau de la 31e région militaire », a précisé Madeleine Nikomba Sabangu.

Dans leur mémorandum adressé au Chef de l’État, les évêques de la Cenco dresse plusieurs recommandations et dénoncent en même temps la complicité de la communauté internationale face à la guerre qui secoue la RDC.

Il sied souligner que c’est depuis plusieurs mois qu’une partie de la province du Nord-Kivu est en proie des rebelles du M23 appuyés par l’armée Rwandaise selon plusieurs dénonciations.

Jean-Claude Fundi.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!