Kisangani/Social : bilan élogieux du centre Maisha en vingt-ans d’existence.

Vingt-ans d’existence, le centre maisha de la congrégation des Pères Jésuites de la paroisse Christ roi de mangobo à Kisangani, a été célébré avec faste ponctué d’une messe d’action de grâce sous la bénédiction du vicaire général François Mwarambu de l’archidiocèse de Kisangani. Un centre d’encadrement des personnes vivant avec le VIH/SIDA.

Père Séverin Mukoki, directeur du centre Maisha, se réjouit de l’évolution de cette institution qui en ce jour totalise vingt ans depuis sa création.

Parlant de la genèse du centre Maisha, Père Séverin annonce que ce dernier est né partant de l’observation de manque d’occupations des jeunes. Ces derniers qui passaient des journées entières en jouant au football au terrain de la paroisse Christ roi.

Afin d’occuper autrement ces jeunes ajoute-t-il, il a été décider au sein de sa communauté, de la création d’un endroit pour permettre à ces jeunes de la commune de mangobo de pouvoir se distraire.
Tout a commencé poursuit-il, de la projection des films leur disponibilisez par l’OMS dont la plupart parlait du VIH/SIDA.

A en croire le père Séverin Mukoko, c’est à travers ces projections que les prêtres de sa congrégation ont
pensé sur la création du réseau de lutte contre le SIDA devenu peu après, une priorité pour la congrégation des Pères Jésuites en Afrique.

Vingt ans après, le centre Maisha porteur d’espoir

Dans ces vingt années d’existence, le Centre Maisha a beaucoup œuvré et contribuer dans l’épanouissement de la jeunesse de la paroisse Christ roi de Mangobo et ce, dans plusieurs domaines de la vie.

C’est ainsi qu’est inscrit dans son actif, l’organisation d’au moins 4 412 activités de sensibilisation, l’organisation des conférences-débats, des communications interpersonnelles, des journées récréatives et culturelles, concerts musicaux, renforcement des capacités, colonie des vacances.
Celles-ci à travers différentes paroisses, écoles, villages et territoires ainsi que les sites.

Parmi les bénéficiaires de cette oeuvre, figurent plus de 3.460 personnes dont 1 631 femmes et 1 685 hommes.
L’on note également, plus de 200 témoignages des activités de sensibilisation, 6 724 personnes se sont dépistés, 325 orphelins scolarisé, 456 des personnes vivant avec les VIH/SIDA pris en charge par le centre. Dans son volet de prise en charge scolaire, le résultat fait état de la production de 41 diplômes d’état.

Hormis ces multiples réalisations, le centre Maisha n’a pas lésiné sur les moyens.
Afin d’améliorer le cadre de vie des personnes vivant avec VIH/SIDA, le centre Maisha a pu construit pour elles 20 maisons et ainsi réhabiliter et améliorer 30 autres en leur faveur.

Sandra Akuku

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Us

error: Le contenu est protégé !!